Ma Garderie - Forum

Ma Garderie - Forum (http://www.magarderie.com/forum/index.php)
-   Expériences de parents avec les garderies (http://www.magarderie.com/forum/forumdisplay.php?f=2)
-   -   Au secours!! Enfant très violent à la garderie (http://www.magarderie.com/forum/showthread.php?t=61762)

Azana 24/10/2019 07:29

Ribouldingue, vous semblez penser qu’il s’agit d’un milieu familial...? C’est assez rare que ce genre de situation perdure dans un milieu familial. Les parents ont plus de proximité entre eux et sont capables de discuter ensemble des choses qui les inquiètent. D’après le contexte, c'est une installation avec plusieurs éducatrices et une direction.

Je suis d’accord avec certains de vos commentaire, mais dire qu’un enfant de 2 ans risque de «*tuer*» un autre enfant, c’est fort un peu.

ribouldingue 24/10/2019 09:07

Elle a parlé de garderie avec plusieurs éducatrices alors çà pourrait être un milieu familial de plus de 6 enfants supervisé par un BC.

Mais elle s'est peut-être aussi mal exprimée et il s'agit peut-être d'un CPE mais dans ce cas ce serait plus facile d'isoler ou contrôler cette fillette.

En tous cas c'est pas une garderie privée car si c'était le cas, elle pourrait facilement changer d'endroit.

NON c'est pas exagéré de dire qu'elle peut tuer !

1- Elle donne des coups de pied à la tête alors un coup bien placé peut tuer instantanément. Il y a aussi des adultes qui sont tués instantanément en recevant un coup de poing au visage et ils sont pourtant beaucoup plus résistants qu'un enfant de 2 ans.

2- Elle frappe aussi la tête d'autres enfants sur les murs alors si il arrive que c'est sur le coin d'un mur ou encore sur le coin pointu d'un meuble, il peut alors survenir une fracture du crâne avec perforation très grave qui peut entraîner la mort. Les os du crâne d'un enfant de 2 ans sont encore très minces.

3- Et puis il y a aussi les autres types de blessures comme un coup de pied dans un oeil qui peut facilement causer la perte d'un oeil ou dans le cou qui peut tuer ou causer une paralysie, etc.

https://www.tranfusion.ca/doc-divers-points-vitaux.html

Azana 24/10/2019 11:16

Ribouldingue, allez lire son autre poste, elle parle de la Direction.

Croyez ce que vous voulez, un enfant de deux ans ne frappera jamais assez fort pour tuer un autre enfant.

ribouldingue 24/10/2019 14:05

Je l'avais lu mais franchement que ce soit une garderie ou un CPE, çà change rien au fait que sa fille est maltraitée.

Pas besoin de frapper fort pour tuer et il suffit même parfois de seulement pousser pour faire tomber sur un objet ou du haut d'un escalier, etc.

Vaut toujours mieux prévenir à l'extrême que d'être ensuite désolé et dire... j'aurais dont dû !

Charlie Angel 24/10/2019 19:00

C est sur qu'Il doit y avoir un plan d'intervention de mi en branle. J'aurais aimé savoir ce que Madame L a choisi de faire avec sa petite fille.

tipoussin 24/10/2019 19:49

Charlie Angel, je suis d’accord avec toi pour le plan d’intervention. L’enfant doit être soutenu.

Voici un autre article intéressant sur le sujet:

http://www.enfant-encyclopedie.com/s...n-synthese.pdf

ribouldingue 25/10/2019 15:38

Sauf erreur de ma part, il me semble que personne ici n'a dit que cette fillette agressive ne doit pas être soutenue et pour le plan d'intervention, il a été dit ici par la mère qu'il y en avait un mais que malgré cela, les choses allaient en empirant; ce qui veut dire que le plan ne fonctionne pas et que les personnes impliquées sont dépassées.

Bien sûr qu'il faut qu'elle soit soutenue mais pas par n'importe qui et surtout pas aux dépens des autres enfants qui subissent les agressions de cette fillette; ce qui veut dire qu'un retrait de cette fillette agressive peut être nécessaire.

Alors faudrait d'abord savoir dans quel type d'établissement cette fillette agressive est gardée car cela va nous donner une idée du support disponible pour cette fillette.

Si c'est un milieu familial alors il n'y a aucun support disponible.

Si c'est un CPE alors çà dépend de la formation du personnel et de la gravité des problèmes de la fillette; ce qui veut dire que la fillette doit être évaluée par un SPÉCIALISTE et que les parents doivent aussi être ÉVALUÉS et là, je ne pense pas qu'un CPE même bien équipé puisse faire cela.

Alors soit le CPE organise la chose avec un spécialiste et les parents, soit c'est la DPJ qui s'en occupe et en toute honnêteté, je pense que c'est plus le rôle de la DPJ que celui du CPE.

Dans une garderie familiale, on garde les enfants et on fait une éducation de base mais on ne règle pas les problèmes psychologiques.

Dans un CPE, on garde les enfants, on fait une éducation de base, on détecte les problèmes chez les enfants et on règle les problèmes de base quand le personnel a la formation pour le faire.

Pour les problèmes plus graves (et celui-ci en est un), il faut faire affaire avec la DPJ car ce sont les seuls qui peuvent aller voir ce qui se passe dans cette maison et qui disposent des outils pour régler ces problèmes sérieux.

Charlie Angel 25/10/2019 18:37

Il y a tellement de données non-dites dans tout ceci. J,aimerais avoir un suivis de cette conversation plutot pour ensuite voir ce qui pourrait etre fait.

Présentement on extrapole et y a rien au bout.

tipoussin 25/10/2019 21:08

Il y a effectivement beaucoup d’extrapolations!!!

La personne dont l’enfant est impliqué n’a jamais dit qu’il y avait un plan d’intervention. Elle a dit que les éducatrices (et non les gardiennes) surveillaient l’enfant. Il y a une grande différence entre surveiller et intervenir adéquatement suite à un plan d’intervention.

J’aimerais spécifier que ce n’est pas la fillette qui est agressive mais son comportement.

Également ajouter que les milieux familiaux subventionnés sont supportés par des conseillères pédagogiques et des spécialistes si besoin et/ou subventions (orthophonistes, ergothérapeutes, éducatrices spécialisées, etc). Pas seulement les CPE.

Pour avoir travailler comme intervenante dans les ententes mulitisectorielles en abus d’enfant plusieurs années (avec la DPJ), je constate qu’ il manque beaucoup d’informations pour juger que l’intervention de la DPJ est requise pour le moment. Et à travers toutes les années, je n’ai jamais vu d’enfant blessé gravement par un autre enfant de 2 ans ni en service de garde ni ailleurs.

Azana 26/10/2019 04:42

Merci Tipoussin de remettre les pendules à l’heure. Je trouve en effet qu’il y a beaucoup d’extrapolations et j’ajoute de mépris envers les services de garde en milieu familial.

Toutes celles qui me connaissent ici savent que je suis une ancienne intervenante sociale à l’application des mesures à la DPJ et que j’ai eu un service de garde en milieu familial pendant 9 ans. Donc, en connaissance de cause, je peux affirmer qu’un milieu familial ne fait pas juste «*garder des enfants*». La personne qui a écrit ça parle pour ne rien dire et commence vraiment à m’agacer. Et même si le service de garde en milieu familial n’est pas affilié à un BC, la responsable n’est pas sans ressource. Elle est capable de s’informer auprès des ressources de la communauté et de travailler avec la famille pour le mieux-être des enfants.

Effectivement, la petite en question a des comportements agressifs. Mais on n’en sait pas plus. Ni sur les interventions faites de la part des éducatrices ni sur l’environnement familial et social de cette enfant. Et je répète ce que j’ai déjà dit dans un autre message; dans un milieu familial digne de ce nom, les parents se connaissent entre eux. Ce genre de situation ne dure généralement pas longtemps puisque tout le monde prend part à l’intervention et il y a un respect mutuel qui s’installe entre les différents acteurs.

Si la responsable du service pense qu’un enfant peut être victime de négligence, d’abus ou qu’elle remarque que des comportements sont inquiétants, elle sait à qui s’adresser. Ce n’est pas juste une gardienne ignare.

Dans la situation qui nous est présentée, tout ce qu’on sait, c’est qu’une maman s’inquiète pour sa fille dans un milieu de garde et qu’elle ne semble pas satisfaite des interventions. Par ailleurs, le milieu de garde n’a pas à dévoiler le plan d’intervention ou les actions prises pour aider l’enfant d’une autre famille qui présente des comportements agressifs, à moins que les parents eux-mêmes en parlent entre eux. L’enfant et la famille en question ont droit à leur intimité.

L’enfant qui présente de l’agressivité est peut-être tout à fait normal ou au contraire, a peut-être besoin de l'intervention de la DPJ. La seule chose possible en cas de doute est de signaler la situation à la DPJ.

Commencer à dire qu’un enfant de 2 ans peut se faire tuer par un autre enfant de 2 ans est surréaliste. Revenons sur terre un peu.


Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 07:27.

Édité par : vBulletin® version 3.6.12
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #13 par l'association vBulletin francophone