Ma Garderie - Forum

Ma Garderie - Forum (http://www.magarderie.com/forum/index.php)
-   Expériences de parents avec les garderies (http://www.magarderie.com/forum/forumdisplay.php?f=2)
-   -   Au secours!! Enfant très violent à la garderie (http://www.magarderie.com/forum/showthread.php?t=61762)

Marie-fleur 02/11/2019 23:45

Citation:

Envoyé par Madame L (Message 528512)
Et je gardait le punch pour la fin.. j'ai découvert qu'ils habitent dans la rue derrière chez moi et que la maman travaille en psychologie..

En fait, cette affirmation ne m'étonne pas du tout. J'en ai entendu des bonnes justement sur des parents travaillant en psychologie... je crois que nous avons encore bien des choses à apprendre en tant que société à propos de la psychologie. J'espère seulement que la nouvelle génération n'en payeront pas les prix. La psychologie est une très bonne chose, mais je crois que notre génération en voulant trop bien faire a confondu le besoin qu'a l'enfant d'avoir des limites claires en mettant toutes les méthodes de discipline efficaces comme étant néfaste à son estime personnelle... sauf qu'un enfant qui ne s'intègre pas en société, ça n'aide pas à son estime non plus. Je vais m'arrêter là car je crois que le débat peut être très long.

ribouldingue 03/11/2019 09:16

Moi j'aurais aimé qu'elle précise parce que "travailler en psychologie" c'est très vague et çà peut aller d'une psychothérapeute (personne sans diplôme qui a décidé un matin de traiter des clients) jusqu'à une personne bardée de diplômes comme le très controversé Doc. Mailloux.

Moi aussi je pense comme toi mais il faut être prudent au sujet des décisions des gens car elle aussi sont sujettes à la psychologie.

Par exemple, on prend des décisions en fonction des lacunes que nous avons vécu suite aux décisions que nos parents ont prises elles aussi en fonction des lacunes qu'ils ont vécu suite aux décisions de leurs parents... et nos enfants feront de même.

C'est de cette façon que le pendule oscille souvent d'une extrême à l'autre avec des décisions qui sont toujours prises en pensant bien faire.

Et puis il y a aussi l'école de pensée qui dit qu'un parent ne peut pas donner à son enfant ce qu'il n'a pas lui-même reçu de ses parents.

La aussi il y a du vrai et du faux; le vrai étant par exemple les maltraitances reçues que l'on transmet à son enfant et le faux étant le besoin ressenti de justement donner en plus grande quantité ce que l'on n'a pas reçu et qui nous a beaucoup manqué.

Alors comme tu vois, c'est pas simple du tout et pour s'en sortir (mais sans garantie de succès), il faut toujours garder les pieds par terre et bien se renseigner sur la nature humaine avec ses grandes forces et ses grandes faiblesses mais ça, c'est pas donné à beaucoup de personnes.

Ce qui est certain c'est que le caractère se forge à partir de ce que nous vivons mais encore là, c'est pas une règle absolue.

Un enfant surprotégé sera GÉNÉRALEMENT moins compétitif et moins débrouillard dans la vie qu'un enfant qui a affronté des épreuves.

Mais un enfant peut aussi se faire détruire par des épreuves tout comme un enfant qui a été trop protégé peut voir dans cela une très grande motivation pour SE DÉPASSER en faisant des grandes choses car ses parents ne lui ont pas donné cette occasion.

PAS FACILE, PAS FACILE et encore une fois PAS FACILE !

Je pense que quelque part, il faut bien connaître son enfant pour ainsi bien doser la quantité d'épreuves et de facilités en fonction de ce qu'il est capable de prendre tout en s'épanouissant.

Mais comme dans le cas présent, il faut ABSOLUMENT intervenir quand l'enfant se comporte mal et particulièrement si il fait mal aux autres enfants car c'est le signe qu'il vit une situation qui est mauvaise pour lui.

Marie-fleur 03/11/2019 19:52

J'aime beaucoup ton texte ribouldingue. Je crois qu'il n'y a pas réellement de réalité absolue dans la psychologie.

En fait, j'aime beaucoup la psychologie, mais je m'en sers pour régler les petits problèmes de la vie courante. Je n'aime pas son utilisation à outrance qu'on en fait aujourd'hui. Parce que des enfants qui n'apprenne pas à respecter les adultes et les autres enfants sous prétexte que l'on risque de miner leur estime de soi et l'expression de leur personnalité risquent justement de briser le psychisme de d'autres personnes, quand ce n'est pas eux-mêmes finalement. C'est pourquoi je m'inquiète autant de ces belles thérories modernes à l'apparence si noble.

Marie-fleur 03/11/2019 20:02

https://www.trucsetbricolages.net/tr...bxKhqFG15lvChw

Voici justement un texte tout frais que l'on voit apparaître sous les réseaux sociaux. Ce texte nous propose en gros titre qu'un être obéissant est un être qui ne va pas bien. ça peut être vrais dans certains cas. Mais pas tous. Mais qu'est-ce que ce genre de texte met dans la tête des gens? Que c'est le cas pour tous les enfants qui sont obéissant!

Pourtant, à mon sens à moi, c'est beaucoup plus fréquent qu'un enfant désobéissant est un enfant qui ne va pas bien. Et encore là, c'est pas toujours le cas.

Donc, les gens d'aujourd'hui peuvent être portés à croire que si leurs enfants désobéissent, sont ingrats, font mal aux autres, etc, bien que leurs enfants vont ben contrairement à ces pauvres enfants obéissants qui sont des anges dans la vie des personnes en leur donnant de la joie au coeur. Ces pauvres enfants soumis qui sont si gentils envers les autres!! Ouf ça fait quand même du bien d'exprimer mon opinion.

Azana 04/11/2019 04:19

«*Les adultes ne doivent pas adopter un comportement trop autoritaire, ni trop laxiste.*»

Je pense que dans le lien que tu as mis Marie-Fleur, cette phrase résume bien tous les défis que nous avons en tant que parents bienveillants.

Un enfant qui obéit au doigt et à l’oeil n’est pas bon signe, de la même manière qu’un enfant qui est complètement désorganisé.

Azana 04/11/2019 06:32

Citation:

Envoyé par Marie-fleur (Message 528527)
https://www.trucsetbricolages.net/tr...bxKhqFG15lvChw


Donc, les gens d'aujourd'hui peuvent être portés à croire que si leurs enfants désobéissent, sont ingrats, font mal aux autres, etc, bien que leurs enfants vont ben contrairement à ces pauvres enfants obéissants qui sont des anges dans la vie des personnes en leur donnant de la joie au coeur.

Cette phrase me dérange beaucoup parce que je ne pense pas que les gens d’aujourd’hui peuvent penser qu’un enfant «*désobéissant, ingrat qui fait mal aux autres*» va bien. D’ailleurs, juste à voir la réaction de participantes de ce forum, on voit bien qu’un enfant qui adopte des mauvais comportements inquiète.

Un enfant qui est un «*ange*» aux yeux de ses parents ne l’est peut-être pas aux yeux de tous.

Et je ne pense pas qu’un enfant qui est gentil, altruiste et donne de la «*joie au coeur*» aux autres fait pitié. Bien au contraire.

ribouldingue 04/11/2019 11:27

L'auteur du livre en question est Arnaud Deroo et c'est un français (donc çà part mal).
Il est thérapeute (donc pas de diplôme), consultant en éducation, formé à l'Analyse transactionnelle, à la Communication non violente et à la Gestion mentale. Il anime de nombreuses formations autour du concept de bien-traitance, des conférences sur des sujets d'éducation, des ateliers parents et il a écrit plusieurs livres.
Donc il ne semble pas avoir d'emploi dans ce domaine (à part celui qu'il s'est créé).

Alors il dira bien ce qu'il voudra (car tout le monde a droit à son opinion) mais je suis sur mes gardes avec ce genre d'individus qui gagne sa vie à faire des conférences et écrire des livres et qui en plus est français (les français ont beaucoup de problèmes psychologiques et sont très mauvais en communication).

Pourquoi un enfant obéissant et respectueux aurait-il des problèmes ?

Pour moi, c'est simplement un enfant bien élevé et qui est discipliné (2 très bonnes choses) et cela ne veut absolument pas dire qu'il n'a pas ses moments de folie... quand c'est le bon moment pour cela.

J'ai vécu en ontario et j'ai passé du temps en Colombie Britannique et je peux vous dire que c'est pas comme au québec. Là bas, il y a une conscience sociale qui est beaucoup plus grande qu'au québec et qui fait que les enfants et aussi les adultes ne se comportent pas comme au québec et j'adore cela.

Evidemment, vous comprendrez qu'il ne s'agit pas d'une règle absolue mais seulement d'une moyenne mais j'adore quand-même cette différence qui est à leur avantage.

Par contre, ils ont d'autres différences par rapport à nous qui sont cette fois à notre avantage et c'est pourquoi je vis au québec.

Azana 04/11/2019 12:51

Ha bon, en Ontario et en Colombie Britannique, il y a une conscience sociale beaucoup plus grande qu’au Québec... Avec Doug Ford comme premier ministre en Ontario??:laugh::laugh:

Et aussi, vous dites que les français ont beaucoup de problèmes psychologiques et ont peu de talent en communication...?!

Ayoye! Je ne pensais pas lire des stupidités aussi grossières sur ce forum.

Charlie Angel 04/11/2019 19:08

Ribouldingue :Vous demandez: Pourquoi un enfant obéissant et respectueux aurait-il des problèmes ?

Parce qu'un enfant qui adopte ce genre de comportement est un enfant qui peut etre dans l'impossibilité de s'affirmer ( pour diverses raisons ) , ou qui ne sait pas comment s'affirmer donc, il cède ou s'efface devant les autres. Ce genre d'enfant devient rapidement habile a passer inaperçu pour ne pas avoir l'attention. Ce genre d'enfant peut avoir un manque d'habilité social car ne pas prendre sa place fait parti du manque d'habileté social.


L'obéissance et les enfants c'est comme la politique et l'honnêteté.... ca fait un drôle de ménage. La désobéissance est une affirmation par l'opposition et il est bon de s'affirmer en s'opposant car ca permet la distanciation entre l'enfant et ses parents.

Marie-fleur 04/11/2019 19:20

Citation:

Envoyé par Azana (Message 528528)
«*Les adultes ne doivent pas adopter un comportement trop autoritaire, ni trop laxiste.*»

Je pense que dans le lien que tu as mis Marie-Fleur, cette phrase résume bien tous les défis que nous avons en tant que parents bienveillants.

Un enfant qui obéit au doigt et à l’oeil n’est pas bon signe, de la même manière qu’un enfant qui est complètement désorganisé.

la phrase entre guillemet est ma devise depuis la naissance de ma fille. Et elle l'est toujours. De même que je m'efforce d'être un parent bienveillant en tout temps. Par contre cette phrase dans ce texte, je ne la sens pas. Le titre de l'article résume l'opinion de l'auteur et elle ne me correspond pas. L'auteur veut principalement nous mettre en garde de former un enfant obéissant. Le titre le dit: " Un enfant « obéissant » est un enfant qui ne va pas bien". C'est le titre de l'article. Le reste du texte va dans ce sens à mon sens à moi, malgré cet ajout.

Et non, à mon opinion à moi, un enfant qui écoute bien n'est pas un enfant qui va mal. Du moins, tout comme l'enfant moins obéissant ou juste moyen, il y a toujours possibilité, mais ce n'est qu'une infime possibilité qui peut cacher bien d'autres choses que juste le fait d'écouter. Mais ça reste mon opinion.


Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 00:06.

Édité par : vBulletin® version 3.6.12
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #13 par l'association vBulletin francophone