Ma Garderie - Forum

Ma Garderie - Forum (http://www.magarderie.com/forum/index.php)
-   Expériences de parents avec les garderies (http://www.magarderie.com/forum/forumdisplay.php?f=2)
-   -   Au secours!! Enfant très violent à la garderie (http://www.magarderie.com/forum/showthread.php?t=61762)

Madame L 09/10/2019 20:23

Au secours!! Enfant très violent à la garderie
 
Bonsoir,

J'aimerais avoir votre avis sur cette situation délicate. Il y a un enfant très violent à la garderie de ma fille.. au debut je me disais que c'est normal pour des enfants (environ 2 ans) de faire des gestes ainsi mais la situation ne fait que s'empirer et en plus maintenant elle fait une fixation sur ma fille et la blesse constamment! Je l'ai vu frapper de coup de pied à la tête un autre enfant pendant la photo d'école, courir derrière ma fille quand elle entre dans la classe pour la pousser par terre, frapper la tête d'une autre fillette violemment sur le mur et marcher vers ma fille pour lui donner un coup direct au visage (avec son jouet a mordre afin qu'elle ne morde pas les autres enfants)!! Ces gestes étaient gratuit et non provoqué par quoi que se soit.. Et c'est seulement ce que j'ai vu en allant porter ma fille le matin!!! Les éducatrices sont au courant et disent la surveiller de près. Je n'ai pas de doute qu'elle essaie mais ça ne fonctionne clairement pas et j'ai peur qu'un enfant soit blessé gravement! Ma fille est son souffre-douleur.. et apparement qu'avant c'était un autre enfant et que les parents étaient également furieux!! Je ne sais plus quoi penser! Est-ce qu'il y a quelque chose qui peux être fait mis à part de retirer ma fille de cet endroit? Meme si je le fais il y aura probablement un nouveau souffre-douleur! De plus j'ai appris que le grand frère de cet enfant avait le même problème de violence à son age.. On a essayé de me faire croire que c'est héréditaire ha! :no:

Charlie Angel 09/10/2019 21:05

C'est vraiment malheureux que cet enfant n'ai trouvé que cette manière d'entrer en relations avec votre fille et ses amis. IL est vrai que cet enfant n'a aucune intentionnalité quand aux gestes qu'il pose envers votre enfant car il est très jeune. Pour lui c,est sa manière de dire bonjour, j'aimerais jouer avec toi , tu as un jeu qui m'intéresse , donne moi le jouet. Tout comme votre fille il est victime de son manque d'habileté pour communiquer avec les autres.
Maintenant il faudrait que vous alliez discuter avec la direction pour savoir qu'elles sont les interventions qui pourraient êtres mises en place afin d'aider votre fille a s'affirmer devant cet enfant et aussi aider cet enfant a communiquer ses besoins, désirs et emotions de manière plus adéquates. S'il faut que ses formations en matières d'habiletés sociales soient offertes au personnel demandez qu'elles le soient.

Sachez que je comprend tout l'inquiétude que ces gestes peuvent vous apporter mais dans tout ca, les enfants sont d'un coté comme de l'autre victime de leur manque de maturité du cerveau qui le fait agir de manière explosive.

Azana 10/10/2019 08:37

Cette situation doit être difficile à vivre pour tout le monde, y compris pour le petit qui a des comportements violents. Je compatis.

Voici ce que je ferais pour protéger mon enfant.

1- je demanderais une rencontre avec l’éducatrice pour parler avec elle de MON enfant et de ce qu’elle vit en lien avec les agressions de l’autre petit. Ce n’est pas nécessaire de parler des autres. Seulement ce que ta fille vit. Je demanderais quelles sont les interventions de l’éducatrice pour soutenir mon enfant. Au besoin, je demanderais un plan d’intervention. Si les réponses ne te conviennent pas, tu peux rencontrer la Directrice.

2- j’aiderais mon enfant à s’affirmer clairement et fermement. À 2 ans, un enfant est capable de prendre sa place un tant soit peu. Donc, si un enfant s’approche de façon menaçante, tu dis à ton enfant d’étendre son bras devant lui avec la main ouverte pour dire: «*non, je n’aime pas ça*», «*non, c’est ma bulle*», «*non, c’est mon tour*» «*non*»... Avec ma fille, je faisais des petits scénarios avec des toutous ou des poupées pour montrer à quel moment il faut dire NON fermement et à quel moment on peut laisser les autres approcher. Quels sont les jeux acceptables et ceux qui ne le sont pas. Elle avait déjà un «*bon jugement «* compte tenu de son âge.

3- il faut aussi dire à ton enfant que lorsqu’elle a peur, elle doit se rapprocher de l’éducatrice et s’éloigner du petit qui est agressif. Elle n’est pas obligée d’encaisser les coups, elle peut tenter des les empêcher.

Quand j’avais mon service de garde, les petits qui manquaient d’habiletés et dont l’agressivité débordait devaient rester près de moi en tout temps pour observer les autres jouer afin qu’il apprenne les bonnes manières d’entrer en contact ou de faire des demandes.

Bon courage.

YING YANG 10/10/2019 17:52

Bonsoir Madame L,
L'enfant que vous nommez est en souffrance , il répète un comportement qu'il subit,
Il a besoin d'aide et probablement sa famille aussi . C'est de la violence.
J'espère que le milieu de garde dans lequel il se trouve les répondants sont habileté à intervenir .
Même si on vous répond qu'il est sous haute surveillance , hum personnellement je ne me satisferais certainement pas de cette réponse si c'était mon enfant qui aurait à subir le contexte.
Je chercherais a en savoir plus en rencontrant la direction du milieu de garde . À savoir quel type d'interventions et si besoin est ils ont de l'aide de professionnelles /ls de l'extérieur du milieu de garde
Ils n'ont pas à divulguer les détails question de préserver la confidentialité de l'autre famille.
Pauvre enfant autant le petit qui fait mal que l,autre qui se fait faire mal
Fiez vous à votre intuition et protégez votre enfant
Citation:

Envoyé par Madame L (Message 528456)
Bonsoir,

J'aimerais avoir votre avis sur cette situation délicate. Il y a un enfant très violent à la garderie de ma fille.. au debut je me disais que c'est normal pour des enfants (environ 2 ans) de faire des gestes ainsi mais la situation ne fait que s'empirer et en plus maintenant elle fait une fixation sur ma fille et la blesse constamment! Je l'ai vu frapper de coup de pied à la tête un autre enfant pendant la photo d'école, courir derrière ma fille quand elle entre dans la classe pour la pousser par terre, frapper la tête d'une autre fillette violemment sur le mur et marcher vers ma fille pour lui donner un coup direct au visage (avec son jouet a mordre afin qu'elle ne morde pas les autres enfants)!! Ces gestes étaient gratuit et non provoqué par quoi que se soit.. Et c'est seulement ce que j'ai vu en allant porter ma fille le matin!!! Les éducatrices sont au courant et disent la surveiller de près. Je n'ai pas de doute qu'elle essaie mais ça ne fonctionne clairement pas et j'ai peur qu'un enfant soit blessé gravement! Ma fille est son souffre-douleur.. et apparement qu'avant c'était un autre enfant et que les parents étaient également furieux!! Je ne sais plus quoi penser! Est-ce qu'il y a quelque chose qui peux être fait mis à part de retirer ma fille de cet endroit? Meme si je le fais il y aura probablement un nouveau souffre-douleur! De plus j'ai appris que le grand frère de cet enfant avait le même problème de violence à son age.. On a essayé de me faire croire que c'est héréditaire ha! :no:


Madame L 10/10/2019 19:52

Merci à toutes pour vos réponses. Malheureusement j’ai déjà rencontré la direction et ce que j’ai écrit plus haut sont les réponses que j’ai obtenues (haute surveillance, ajout d’une aide éducatrice, ..). Mais malgré toute leur bienveillance ma fille a quand même reçu un coup au visage.. Je ne veux même pas imaginer tout ce qui peux se passer lorsque je ne suis pas là ou se qui serait arrivé si elle avait eu un crayon dans les mains. Je crois que n’auraIt pas le choix de retirer ma fille de cet endroit je me sens comme si je l’amène à l’abbatoir chaque matin..

mary4poches 10/10/2019 20:07

Est ce qu’ils ont une éducatrice spécialisée ?
Elle aurait besoin de plus d’encadrement .
Il faudrait que cette enfant soit retiré de son local pour chaque geste violent

Azana 11/10/2019 07:30

D’accord avec Ying Yang pour les inquiétudes concernant le petit qui agresse.
Il serait peut-être pertinent de signaler la situation à la DPJ.

Citation:

Envoyé par YING YANG (Message 528460)
Bonsoir Madame L,
L'enfant que vous nommez est en souffrance , il répète un comportement qu'il subit,
Il a besoin d'aide et probablement sa famille aussi . C'est de la violence.
J'espère que le milieu de garde dans lequel il se trouve les répondants sont habileté à intervenir .
Même si on vous répond qu'il est sous haute surveillance , hum personnellement je ne me satisferais certainement pas de cette réponse si c'était mon enfant qui aurait à subir le contexte.
Je chercherais a en savoir plus en rencontrant la direction du milieu de garde . À savoir quel type d'interventions et si besoin est ils ont de l'aide de professionnelles /ls de l'extérieur du milieu de garde
Ils n'ont pas à divulguer les détails question de préserver la confidentialité de l'autre famille.
Pauvre enfant autant le petit qui fait mal que l,autre qui se fait faire mal
Fiez vous à votre intuition et protégez votre enfant


YING YANG 13/10/2019 09:38

Bonjour Mme L,
La formation d'éducatrice ne contient qu'un survol de toute les facettes .
La formation d'éducatrice spécialisée ne contient qu'un survol que ce qu'inclue la psychoéducation ext.......
de lire vos propos concernant l'ajout d'une aide éducatrice hum je ne comprend pas qu'est ce que cela va changer au comportement inapproprié envers ces pairs de l'enfant si petit.
Cet enfant a besoin de plus et probablement que cela va avoir des répercussions autant avec son frère plus vieux que sa famille.
J'espère que les personnes en place , milieu de garde ,ont ouvert un dossier concernant les 2 enfants qui démontrent des signes de violence envers leur pairs .
J'espère que ces personnes responsables des enfants qui leur sont confiés ont accepté leur limites dans la continuité du processus de leur venir en aide quand ils sont petits.
Bonne journée
Citation:

Envoyé par Madame L (Message 528461)
Merci à toutes pour vos réponses. Malheureusement j’ai déjà rencontré la direction et ce que j’ai écrit plus haut sont les réponses que j’ai obtenues (haute surveillance, ajout d’une aide éducatrice, ..). Mais malgré toute leur bienveillance ma fille a quand même reçu un coup au visage.. Je ne veux même pas imaginer tout ce qui peux se passer lorsque je ne suis pas là ou se qui serait arrivé si elle avait eu un crayon dans les mains. Je crois que n’auraIt pas le choix de retirer ma fille de cet endroit je me sens comme si je l’amène à l’abbatoir chaque matin..


tipoussin 23/10/2019 21:46

https://naitreetgrandir.com/fr/etape...ent-intervenir

Je vous invite à lire cet article. On parle ici d’un enfant de deux ans qui est certainement incapable d’exprimer ses émotions et qui semble avoir peu d’habiletés sociales. La maltraitante ou la négligence sont des causes possibles mais il y a d’autres avenues qu’il ne faut pas rejeter avant de vite sauter aux conclusions! Un parent malade, un nourrisson qui vient d’arriver dans la famille, un enfant surexcité (un exemple parle d’une journée de photo où la routine est bouleversée il me semble). Certains enfants ont besoin davantage de soutien émotif que d’autres. Ce comportement m’inquiéterait davantage s’il avait plus de 3 ans. Mais mordre, pousser, taper sont des comportements qui arrivent chez certains enfants dont les habiletés sociales sont plus limitées à cet âge. Bien qu’ils soient très dérangeants pour les personnes qui le subissent et leur entourage, il faut faire attention de ne pas juger. Quand j’entends des solutions comme retirer l’enfant du milieu à 2 ans, les cheveux me défrisent!!!!

Dans un autre ordre d’idée, il est possible que cela soit héréditaire. Par exemple, si le grand frère est TDAH avec impulsivité. Les enfants Gilles de la tournette ont parfois des problèmes d’impulsivité et il existent d’autres situations. Bref, c’est possible. Il ne faut donc pas rejeter cet option non plus.

Signé, d’une maman conseillère pédagogique qui a eu des enfants qui adoptaient ce type de comportements dans la petite enfance et qui n’a jamais négligé ou battu ses enfants (pas de DPJ!!!) qui sont aujourd’hui de supers adultes qui contribuent positivement à la société.

ribouldingue 24/10/2019 00:43

C'est certain que des enfants de 2 ans peuvent avoir des problèmes pour exprimer leurs émotions mais ce que tu décris est bien plus grave que cela.

Cette fillette agressive:
* blesse ta fille constamment.
* donne des coups de pied à la tête à d'autres enfants.
* court derrière ta fille quand elle entre dans la classe pour la pousser par terre.
* frappe la tête d'une autre fillette violemment sur le mur.
* marche vers ta fille pour lui donner un coup direct au visage.

Ce ne sont pas des comportements normaux et en plus tu dis que son frère faisait de même alors pour moi cela indique qu'il se passe probablement des choses à la maison qui trouble ces enfants et ils l'expriment à leur façon à la garderie.

A mon avis, cette fillette a besoin d'aide et il faut le signaler à la DPJ car ce sont les seuls qui peuvent aller voir ce qui se passe dans cette maison pour évaluer la situation.

Si les parents ne sont pas en cause alors la DPJ va quand-même leur conseiller des choses pour améliorer la situation et si ils sont en cause alors ils vont intervenir pour régler le problème.

Mais en aucun cas tu ne dois accepter que ta fille subisse un tel traitement car elle pourrait se faire blesser gravement ou encore, elle pourrait développer un problème psychologique qui la suivra une bonne partie de sa vie.

Je ne comprend pas le comportement de cette éducatrice car de ce que j'en comprend, elle ne fait aucune "éducation" et en plus, elle n'est même pas une bonne "gardienne" car elle ne protège pas les autres enfants.

Elle devrait carrément REFUSER de garder cette fillette dangereuse pour les autres enfants car... des coups à la tête c'est TRÈS DANGEREUX et çà peut même tuer... surtout en bas âge !

Et puis, comme les places sont rares, elle ne serait pas pénalisé en refusant cette fillette car un autre enfant prendra aussitôt sa place

Si ce que tu dis se passait au primaire, cette fillette agressive serait rapidement retirée de sa classe pour être dirigée vers une classe spéciale... ou serait gavée de ritalin.

Est-ce que la directrice du BC serait ouverte à l'idée de transférer ta fille dans une autre garderie aussitôt qu'une place s'ouvrira ?

Moi c'est ce que je ferais:
1- Aviser immédiatement la DPJ non seulement pour venir en aide à cette fillette agressive mais SURTOUT AUSSI pour protéger ta fille. Malheureusement, ils sont débordés alors c'est possible qu'ils n'interviennent que 6 mois après le signalement.

2- Trouver une autre garderie pour ta fille même si cette fillette dangereuse est retirée de la garderie car c'est clair que cette "gardienne d'enfant" n'est pas à la hauteur de la situation et ta fille mérite mieux que cela.

Azana 24/10/2019 07:29

Ribouldingue, vous semblez penser qu’il s’agit d’un milieu familial...? C’est assez rare que ce genre de situation perdure dans un milieu familial. Les parents ont plus de proximité entre eux et sont capables de discuter ensemble des choses qui les inquiètent. D’après le contexte, c'est une installation avec plusieurs éducatrices et une direction.

Je suis d’accord avec certains de vos commentaire, mais dire qu’un enfant de 2 ans risque de «*tuer*» un autre enfant, c’est fort un peu.

ribouldingue 24/10/2019 09:07

Elle a parlé de garderie avec plusieurs éducatrices alors çà pourrait être un milieu familial de plus de 6 enfants supervisé par un BC.

Mais elle s'est peut-être aussi mal exprimée et il s'agit peut-être d'un CPE mais dans ce cas ce serait plus facile d'isoler ou contrôler cette fillette.

En tous cas c'est pas une garderie privée car si c'était le cas, elle pourrait facilement changer d'endroit.

NON c'est pas exagéré de dire qu'elle peut tuer !

1- Elle donne des coups de pied à la tête alors un coup bien placé peut tuer instantanément. Il y a aussi des adultes qui sont tués instantanément en recevant un coup de poing au visage et ils sont pourtant beaucoup plus résistants qu'un enfant de 2 ans.

2- Elle frappe aussi la tête d'autres enfants sur les murs alors si il arrive que c'est sur le coin d'un mur ou encore sur le coin pointu d'un meuble, il peut alors survenir une fracture du crâne avec perforation très grave qui peut entraîner la mort. Les os du crâne d'un enfant de 2 ans sont encore très minces.

3- Et puis il y a aussi les autres types de blessures comme un coup de pied dans un oeil qui peut facilement causer la perte d'un oeil ou dans le cou qui peut tuer ou causer une paralysie, etc.

https://www.tranfusion.ca/doc-divers-points-vitaux.html

Azana 24/10/2019 11:16

Ribouldingue, allez lire son autre poste, elle parle de la Direction.

Croyez ce que vous voulez, un enfant de deux ans ne frappera jamais assez fort pour tuer un autre enfant.

ribouldingue 24/10/2019 14:05

Je l'avais lu mais franchement que ce soit une garderie ou un CPE, çà change rien au fait que sa fille est maltraitée.

Pas besoin de frapper fort pour tuer et il suffit même parfois de seulement pousser pour faire tomber sur un objet ou du haut d'un escalier, etc.

Vaut toujours mieux prévenir à l'extrême que d'être ensuite désolé et dire... j'aurais dont dû !

Charlie Angel 24/10/2019 19:00

C est sur qu'Il doit y avoir un plan d'intervention de mi en branle. J'aurais aimé savoir ce que Madame L a choisi de faire avec sa petite fille.

tipoussin 24/10/2019 19:49

Charlie Angel, je suis d’accord avec toi pour le plan d’intervention. L’enfant doit être soutenu.

Voici un autre article intéressant sur le sujet:

http://www.enfant-encyclopedie.com/s...n-synthese.pdf

ribouldingue 25/10/2019 15:38

Sauf erreur de ma part, il me semble que personne ici n'a dit que cette fillette agressive ne doit pas être soutenue et pour le plan d'intervention, il a été dit ici par la mère qu'il y en avait un mais que malgré cela, les choses allaient en empirant; ce qui veut dire que le plan ne fonctionne pas et que les personnes impliquées sont dépassées.

Bien sûr qu'il faut qu'elle soit soutenue mais pas par n'importe qui et surtout pas aux dépens des autres enfants qui subissent les agressions de cette fillette; ce qui veut dire qu'un retrait de cette fillette agressive peut être nécessaire.

Alors faudrait d'abord savoir dans quel type d'établissement cette fillette agressive est gardée car cela va nous donner une idée du support disponible pour cette fillette.

Si c'est un milieu familial alors il n'y a aucun support disponible.

Si c'est un CPE alors çà dépend de la formation du personnel et de la gravité des problèmes de la fillette; ce qui veut dire que la fillette doit être évaluée par un SPÉCIALISTE et que les parents doivent aussi être ÉVALUÉS et là, je ne pense pas qu'un CPE même bien équipé puisse faire cela.

Alors soit le CPE organise la chose avec un spécialiste et les parents, soit c'est la DPJ qui s'en occupe et en toute honnêteté, je pense que c'est plus le rôle de la DPJ que celui du CPE.

Dans une garderie familiale, on garde les enfants et on fait une éducation de base mais on ne règle pas les problèmes psychologiques.

Dans un CPE, on garde les enfants, on fait une éducation de base, on détecte les problèmes chez les enfants et on règle les problèmes de base quand le personnel a la formation pour le faire.

Pour les problèmes plus graves (et celui-ci en est un), il faut faire affaire avec la DPJ car ce sont les seuls qui peuvent aller voir ce qui se passe dans cette maison et qui disposent des outils pour régler ces problèmes sérieux.

Charlie Angel 25/10/2019 18:37

Il y a tellement de données non-dites dans tout ceci. J,aimerais avoir un suivis de cette conversation plutot pour ensuite voir ce qui pourrait etre fait.

Présentement on extrapole et y a rien au bout.

tipoussin 25/10/2019 21:08

Il y a effectivement beaucoup d’extrapolations!!!

La personne dont l’enfant est impliqué n’a jamais dit qu’il y avait un plan d’intervention. Elle a dit que les éducatrices (et non les gardiennes) surveillaient l’enfant. Il y a une grande différence entre surveiller et intervenir adéquatement suite à un plan d’intervention.

J’aimerais spécifier que ce n’est pas la fillette qui est agressive mais son comportement.

Également ajouter que les milieux familiaux subventionnés sont supportés par des conseillères pédagogiques et des spécialistes si besoin et/ou subventions (orthophonistes, ergothérapeutes, éducatrices spécialisées, etc). Pas seulement les CPE.

Pour avoir travailler comme intervenante dans les ententes mulitisectorielles en abus d’enfant plusieurs années (avec la DPJ), je constate qu’ il manque beaucoup d’informations pour juger que l’intervention de la DPJ est requise pour le moment. Et à travers toutes les années, je n’ai jamais vu d’enfant blessé gravement par un autre enfant de 2 ans ni en service de garde ni ailleurs.

Azana 26/10/2019 04:42

Merci Tipoussin de remettre les pendules à l’heure. Je trouve en effet qu’il y a beaucoup d’extrapolations et j’ajoute de mépris envers les services de garde en milieu familial.

Toutes celles qui me connaissent ici savent que je suis une ancienne intervenante sociale à l’application des mesures à la DPJ et que j’ai eu un service de garde en milieu familial pendant 9 ans. Donc, en connaissance de cause, je peux affirmer qu’un milieu familial ne fait pas juste «*garder des enfants*». La personne qui a écrit ça parle pour ne rien dire et commence vraiment à m’agacer. Et même si le service de garde en milieu familial n’est pas affilié à un BC, la responsable n’est pas sans ressource. Elle est capable de s’informer auprès des ressources de la communauté et de travailler avec la famille pour le mieux-être des enfants.

Effectivement, la petite en question a des comportements agressifs. Mais on n’en sait pas plus. Ni sur les interventions faites de la part des éducatrices ni sur l’environnement familial et social de cette enfant. Et je répète ce que j’ai déjà dit dans un autre message; dans un milieu familial digne de ce nom, les parents se connaissent entre eux. Ce genre de situation ne dure généralement pas longtemps puisque tout le monde prend part à l’intervention et il y a un respect mutuel qui s’installe entre les différents acteurs.

Si la responsable du service pense qu’un enfant peut être victime de négligence, d’abus ou qu’elle remarque que des comportements sont inquiétants, elle sait à qui s’adresser. Ce n’est pas juste une gardienne ignare.

Dans la situation qui nous est présentée, tout ce qu’on sait, c’est qu’une maman s’inquiète pour sa fille dans un milieu de garde et qu’elle ne semble pas satisfaite des interventions. Par ailleurs, le milieu de garde n’a pas à dévoiler le plan d’intervention ou les actions prises pour aider l’enfant d’une autre famille qui présente des comportements agressifs, à moins que les parents eux-mêmes en parlent entre eux. L’enfant et la famille en question ont droit à leur intimité.

L’enfant qui présente de l’agressivité est peut-être tout à fait normal ou au contraire, a peut-être besoin de l'intervention de la DPJ. La seule chose possible en cas de doute est de signaler la situation à la DPJ.

Commencer à dire qu’un enfant de 2 ans peut se faire tuer par un autre enfant de 2 ans est surréaliste. Revenons sur terre un peu.

Charlie Angel 26/10/2019 09:25

Voila donc une bonne synthese de ce que nous connaissons ..merci de vos interventions Azana et tipoussin.

ribouldingue 26/10/2019 17:02

Elle a dit que le problème s'aggravait et qu'elle a l'impression de mener sa fille à l'abattoir à chaque matin alors j'imagine que sa perception est que la situation est très grave...

Moi j'ai déjà dis ce que je ferais mais aucune de vous s'est prononcée.
Bon alors que feriez-vous si cette fillette agressée était la vôtre en vous basant uniquement sur ce que nous savons ?
1- Retirer la fille de la garderie
2- Avertir la DPJ
3- Attendre pour voir si les choses vont s'améliorer
3- autre

Azana 26/10/2019 17:47

Pour ma part, j’en ai parlé dans ma première réponse. Vous pouvez la relire si vous voulez savoir ce que je ferais.

De plus:

- Si je connaissais les parents comme c’est souvent le cas en milieu familial, j’en discuterais avec eux. Je les inviterais à venir au parc avec ma fille et moi pour voir les interactions parents/enfant et pour intervenir au besoin. J’aurais déjà une bonne idée des méthodes éducatives et de la dynamique familiale si jamais je devais signaler à la DPJ.

- J’outillerais ma fille pour qu’elle puisse s’affirmer et se défendre.

- Si la situation perdure et que je sens que les éducatrices ne sont pas en mesure de prendre soin de mon enfant, je changerais de garderie. Mais ce serait en tout dernier recours.

ribouldingue 26/10/2019 20:26

Désolé, mon attention était sur ce que la mère a dit; par sur ce que les autres ont dit.
Oui ce que tu dis a du sens mais j'ai l'impression que la mère a déjà essayé toutes ces choses... sauf peut-être l'auto défense.

En tous cas, d'après son dernier message, on dirait bien qu'elle va retirer sa fille et c'est probablement déjà fait car elle n'est pas revenue sur le forum.

Voici ce qu'elle a dit en dernier:
"Merci à toutes pour vos réponses. Malheureusement j’ai déjà rencontré la direction et ce que j’ai écrit plus haut sont les réponses que j’ai obtenues (haute surveillance, ajout d’une aide éducatrice, ..). Mais malgré toute leur bienveillance ma fille a quand même reçu un coup au visage.. Je ne veux même pas imaginer tout ce qui peux se passer lorsque je ne suis pas là ou se qui serait arrivé si elle avait eu un crayon dans les mains. Je crois que n’auraIt pas le choix de retirer ma fille de cet endroit je me sens comme si je l’amène à l’abbatoir chaque matin.."

Madame L 30/10/2019 14:17

Je m'excuse pour ma longue absence nous avons attrapés un vilain rhume par ici...

Merci à toutes pour vos réponses et votre soutien. Sachez qu'il est grandement apprécié. Malheureusement vu les derniers développements je ne crois pas avoir autre choix que de retirer ma fille de cet endroit..

Le problème de violence est toujours présent mais le pire c'est que j'ai perdu confiance en la direction de cet établissement (qui est une garderie privée en passant).

Ce lundi ma fille allait encore se faire frapper par la petite dès son arrivée dans le local. C'est mon conjoint qui a eu la vitesse d'intervenir et d'arrêter la situation car sinon ma fille se serait fait frapper à la tête avec un jouet d'une bonne taille. (Et est-ce que c'est normal qu'il ne réprimande pas la petite dans ces situations et qu'elles ne font que la retirer de la situation??) Bref.. nous avons donc discuter avec l'éducatrice qui nous a super bien expliquée que ce genre de comportement arrive surtout le matin et qu'elle utilise des techniques pour désamorcer et éviter les situations problématiques. Elle nous a aussi dit que pendant la journée habituellement ça se passe bien et que les deux joues parfois ensemble. Je peux croire tout ça car ma fille aime aller à la garderie et est heureuse le matin lorsqu'elle y va. Jusque là nous étions rassurés et plus calme.

Par contre.. le lendemain lorsque mon conjoint se présente à la garderie il se fait dire d'aller rencontrer la direction. Je crois que la directrice n'a pas apprécier que l'éducatrice nous donne des informations sur l'enfant (comme si on ne savait pas c'était lequel?!). En resumé elle a avoué qu'il n'avait pas les ressources (comme un CPE) pour avoir accès à une éducatrice spécialisée donc ça ne se fera pas et qu'ils jugent ne plus avoir besoin de l'aide éducatrice qu'il avait engagés pour surveiller la petite.. car il ne peuvent plus absorber les coûts pour ça. Elle a aussi dit indirectement que si nous étions pas satisfait de quitter car la petite va rester (elle est temps plein et nous temps partiel).. Et la cerise sur le gateau.. elle compte rencontrer les parents de cette petite dans les prochaines semaines car ca n'a pas encore été fait! Je n'en croyais pas mes oreilles lorsque mon conjoint est revenu à la maison!

Je pense que cette petite a vraiment besoin d'aide, elle cherche de l'attention de façon negative et clairement la garderie ne l'aidera pas.. J'ai pris la decision aujourd'hui de retirer ma fille de cet endroit car je l'aime trop et je ne veux pas qu'elle ai des séquelles de se faire attaquer constamment. Je pense aux autres enfants qui vont continuer a se faire frapper et au nouveau souffre douleur.. j'ai réellement peur pour leur sécurité. Est-que que je devrais tenter d'avertir les autres parents?

Et je gardait le punch pour la fin.. j'ai découvert qu'ils habitent dans la rue derrière chez moi et que la maman travaille en psychologie..

ribouldingue 30/10/2019 15:16

Pour le punch, on dit qu'il n'y a pas plus mal chaussé qu'un cordonnier !

Je suis tombée sur cet article cet après midi qui dit justement que les garderies privées sont celles qui font l'objet du plus grand nombre de plaintes:

https://www.lapresse.ca/actualites/e...es-explose.php

C'est triste de constater que cette personne a fait son choix sur le critère du plus gros revenu pour elle et non sur le critère du bien être des autres enfants. C'est une vue à court terme qui risque de lui coûter plus cher si d'autres parents retirent leurs enfants et en plus, elle va se faire une mauvaise réputation.

Pour l'aide éducatrice, j'ai l'impression qu'ils l'ont embauché seulement pour vous faire plaisir et ce n'est pas une coïncidence si son départ se fait en même temps qu'elle vous conseille de retirer ta fille.

C'est comme si pour elle, c'est vous qui êtes le problème car vous n'êtes pas satisfaits et en plus vous lui coûtez de l'argent.

Çà te montre que ce n'est pas une bonne garderie et que ta fille mérite mieux.

Tu as pris la bonne décision car comme tu le dis, il y a des séquelles possibles et en même temps tu es chanceuse car elle n'a pas encore commencé à détester les garderies alors tu as pris ta décision au bon moment.


Je trouve bizarre que la fillette ait ce comportement seulement le matin... C'est comme si elle arrivait frustrée de la maison et qu'après quelques heures elle s'est calmée alors peut-être qu'elle vit des choses désagréables à la maison.

Si c'est çà alors la DPJ pourrait l'aider mais... si elle habite près de chez-toi alors c'est peut-être mieux de fermer les yeux pour ne pas avoir de problèmes avec ces parents.

Ce serait à la garderie de signaler cette fillette mais ils ne le feront pas pour ne pas perdre cette cliente à plein temps.

Et pour ce qui est d'en parler aux autres parents, ce serait bien sûr un service à leur rendre mais il y a des parents qui sont parfois bizarres et qui pourraient ne pas partager ta bonne intention.

Mais la garderie par contre, c'est certain qu'elle n'appréciera pas.

Charlie Angel 30/10/2019 19:00

Merci madame L du retour pour cette conversation. J'aurais aimé que vous ayez le soutien de la direction dans toute cette saga, mais malheureusement la direction de cet établissement n'a pas abondé dans ce sens. Ca fait malheureusement parti des installations que le gouvernement cautionne un service a moindre coût avec du personnel moins formé. Je vous souhaite de trouver un milieu de garde qui saura vous redonner confiance et pour que votre enfant vive une enfance en toute securité

Madame L 30/10/2019 19:08

Je veux juste préciser qu’il s’agit d’une garderie privée (lire ici xxxxxxxxxxx) pour ne pas la nommer.. il ne s’agit pas d’une installation de basse qualité et ma raison de retirer mon enfant est d’autant plus que les employés et la direction devrait être beaucoup mieux formés et outillés..

Charlie Angel 30/10/2019 19:47

Vous pourriez envisager de porter plainte contre cette garderie.
https://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/pour-n...r-plainte.aspx

Azana 31/10/2019 11:24

Madame L, suivez vos impressions. C’est votre enfant et vous savez ce qui est le mieux pour elle.

Aucun gouvernement, aucun inspecteur, aucune éducatrice ne sera mieux qu’un bon parent pour juger du meilleur service de garde pour leur progéniture.

Dans tous les types de milieux, il y a des bons services et des médiocres. Peu importe que ce soit un CPE, une garderie privée ou un milieu familial régi ou non. Le parent doit pouvoir juger par lui-même ce qui est bon ou non pour son enfant.

Marie-fleur 02/11/2019 23:45

Citation:

Envoyé par Madame L (Message 528512)
Et je gardait le punch pour la fin.. j'ai découvert qu'ils habitent dans la rue derrière chez moi et que la maman travaille en psychologie..

En fait, cette affirmation ne m'étonne pas du tout. J'en ai entendu des bonnes justement sur des parents travaillant en psychologie... je crois que nous avons encore bien des choses à apprendre en tant que société à propos de la psychologie. J'espère seulement que la nouvelle génération n'en payeront pas les prix. La psychologie est une très bonne chose, mais je crois que notre génération en voulant trop bien faire a confondu le besoin qu'a l'enfant d'avoir des limites claires en mettant toutes les méthodes de discipline efficaces comme étant néfaste à son estime personnelle... sauf qu'un enfant qui ne s'intègre pas en société, ça n'aide pas à son estime non plus. Je vais m'arrêter là car je crois que le débat peut être très long.

ribouldingue 03/11/2019 09:16

Moi j'aurais aimé qu'elle précise parce que "travailler en psychologie" c'est très vague et çà peut aller d'une psychothérapeute (personne sans diplôme qui a décidé un matin de traiter des clients) jusqu'à une personne bardée de diplômes comme le très controversé Doc. Mailloux.

Moi aussi je pense comme toi mais il faut être prudent au sujet des décisions des gens car elle aussi sont sujettes à la psychologie.

Par exemple, on prend des décisions en fonction des lacunes que nous avons vécu suite aux décisions que nos parents ont prises elles aussi en fonction des lacunes qu'ils ont vécu suite aux décisions de leurs parents... et nos enfants feront de même.

C'est de cette façon que le pendule oscille souvent d'une extrême à l'autre avec des décisions qui sont toujours prises en pensant bien faire.

Et puis il y a aussi l'école de pensée qui dit qu'un parent ne peut pas donner à son enfant ce qu'il n'a pas lui-même reçu de ses parents.

La aussi il y a du vrai et du faux; le vrai étant par exemple les maltraitances reçues que l'on transmet à son enfant et le faux étant le besoin ressenti de justement donner en plus grande quantité ce que l'on n'a pas reçu et qui nous a beaucoup manqué.

Alors comme tu vois, c'est pas simple du tout et pour s'en sortir (mais sans garantie de succès), il faut toujours garder les pieds par terre et bien se renseigner sur la nature humaine avec ses grandes forces et ses grandes faiblesses mais ça, c'est pas donné à beaucoup de personnes.

Ce qui est certain c'est que le caractère se forge à partir de ce que nous vivons mais encore là, c'est pas une règle absolue.

Un enfant surprotégé sera GÉNÉRALEMENT moins compétitif et moins débrouillard dans la vie qu'un enfant qui a affronté des épreuves.

Mais un enfant peut aussi se faire détruire par des épreuves tout comme un enfant qui a été trop protégé peut voir dans cela une très grande motivation pour SE DÉPASSER en faisant des grandes choses car ses parents ne lui ont pas donné cette occasion.

PAS FACILE, PAS FACILE et encore une fois PAS FACILE !

Je pense que quelque part, il faut bien connaître son enfant pour ainsi bien doser la quantité d'épreuves et de facilités en fonction de ce qu'il est capable de prendre tout en s'épanouissant.

Mais comme dans le cas présent, il faut ABSOLUMENT intervenir quand l'enfant se comporte mal et particulièrement si il fait mal aux autres enfants car c'est le signe qu'il vit une situation qui est mauvaise pour lui.

Marie-fleur 03/11/2019 19:52

J'aime beaucoup ton texte ribouldingue. Je crois qu'il n'y a pas réellement de réalité absolue dans la psychologie.

En fait, j'aime beaucoup la psychologie, mais je m'en sers pour régler les petits problèmes de la vie courante. Je n'aime pas son utilisation à outrance qu'on en fait aujourd'hui. Parce que des enfants qui n'apprenne pas à respecter les adultes et les autres enfants sous prétexte que l'on risque de miner leur estime de soi et l'expression de leur personnalité risquent justement de briser le psychisme de d'autres personnes, quand ce n'est pas eux-mêmes finalement. C'est pourquoi je m'inquiète autant de ces belles thérories modernes à l'apparence si noble.

Marie-fleur 03/11/2019 20:02

https://www.trucsetbricolages.net/tr...bxKhqFG15lvChw

Voici justement un texte tout frais que l'on voit apparaître sous les réseaux sociaux. Ce texte nous propose en gros titre qu'un être obéissant est un être qui ne va pas bien. ça peut être vrais dans certains cas. Mais pas tous. Mais qu'est-ce que ce genre de texte met dans la tête des gens? Que c'est le cas pour tous les enfants qui sont obéissant!

Pourtant, à mon sens à moi, c'est beaucoup plus fréquent qu'un enfant désobéissant est un enfant qui ne va pas bien. Et encore là, c'est pas toujours le cas.

Donc, les gens d'aujourd'hui peuvent être portés à croire que si leurs enfants désobéissent, sont ingrats, font mal aux autres, etc, bien que leurs enfants vont ben contrairement à ces pauvres enfants obéissants qui sont des anges dans la vie des personnes en leur donnant de la joie au coeur. Ces pauvres enfants soumis qui sont si gentils envers les autres!! Ouf ça fait quand même du bien d'exprimer mon opinion.

Azana 04/11/2019 04:19

«*Les adultes ne doivent pas adopter un comportement trop autoritaire, ni trop laxiste.*»

Je pense que dans le lien que tu as mis Marie-Fleur, cette phrase résume bien tous les défis que nous avons en tant que parents bienveillants.

Un enfant qui obéit au doigt et à l’oeil n’est pas bon signe, de la même manière qu’un enfant qui est complètement désorganisé.

Azana 04/11/2019 06:32

Citation:

Envoyé par Marie-fleur (Message 528527)
https://www.trucsetbricolages.net/tr...bxKhqFG15lvChw


Donc, les gens d'aujourd'hui peuvent être portés à croire que si leurs enfants désobéissent, sont ingrats, font mal aux autres, etc, bien que leurs enfants vont ben contrairement à ces pauvres enfants obéissants qui sont des anges dans la vie des personnes en leur donnant de la joie au coeur.

Cette phrase me dérange beaucoup parce que je ne pense pas que les gens d’aujourd’hui peuvent penser qu’un enfant «*désobéissant, ingrat qui fait mal aux autres*» va bien. D’ailleurs, juste à voir la réaction de participantes de ce forum, on voit bien qu’un enfant qui adopte des mauvais comportements inquiète.

Un enfant qui est un «*ange*» aux yeux de ses parents ne l’est peut-être pas aux yeux de tous.

Et je ne pense pas qu’un enfant qui est gentil, altruiste et donne de la «*joie au coeur*» aux autres fait pitié. Bien au contraire.

ribouldingue 04/11/2019 11:27

L'auteur du livre en question est Arnaud Deroo et c'est un français (donc çà part mal).
Il est thérapeute (donc pas de diplôme), consultant en éducation, formé à l'Analyse transactionnelle, à la Communication non violente et à la Gestion mentale. Il anime de nombreuses formations autour du concept de bien-traitance, des conférences sur des sujets d'éducation, des ateliers parents et il a écrit plusieurs livres.
Donc il ne semble pas avoir d'emploi dans ce domaine (à part celui qu'il s'est créé).

Alors il dira bien ce qu'il voudra (car tout le monde a droit à son opinion) mais je suis sur mes gardes avec ce genre d'individus qui gagne sa vie à faire des conférences et écrire des livres et qui en plus est français (les français ont beaucoup de problèmes psychologiques et sont très mauvais en communication).

Pourquoi un enfant obéissant et respectueux aurait-il des problèmes ?

Pour moi, c'est simplement un enfant bien élevé et qui est discipliné (2 très bonnes choses) et cela ne veut absolument pas dire qu'il n'a pas ses moments de folie... quand c'est le bon moment pour cela.

J'ai vécu en ontario et j'ai passé du temps en Colombie Britannique et je peux vous dire que c'est pas comme au québec. Là bas, il y a une conscience sociale qui est beaucoup plus grande qu'au québec et qui fait que les enfants et aussi les adultes ne se comportent pas comme au québec et j'adore cela.

Evidemment, vous comprendrez qu'il ne s'agit pas d'une règle absolue mais seulement d'une moyenne mais j'adore quand-même cette différence qui est à leur avantage.

Par contre, ils ont d'autres différences par rapport à nous qui sont cette fois à notre avantage et c'est pourquoi je vis au québec.

Azana 04/11/2019 12:51

Ha bon, en Ontario et en Colombie Britannique, il y a une conscience sociale beaucoup plus grande qu’au Québec... Avec Doug Ford comme premier ministre en Ontario??:laugh::laugh:

Et aussi, vous dites que les français ont beaucoup de problèmes psychologiques et ont peu de talent en communication...?!

Ayoye! Je ne pensais pas lire des stupidités aussi grossières sur ce forum.

Charlie Angel 04/11/2019 19:08

Ribouldingue :Vous demandez: Pourquoi un enfant obéissant et respectueux aurait-il des problèmes ?

Parce qu'un enfant qui adopte ce genre de comportement est un enfant qui peut etre dans l'impossibilité de s'affirmer ( pour diverses raisons ) , ou qui ne sait pas comment s'affirmer donc, il cède ou s'efface devant les autres. Ce genre d'enfant devient rapidement habile a passer inaperçu pour ne pas avoir l'attention. Ce genre d'enfant peut avoir un manque d'habilité social car ne pas prendre sa place fait parti du manque d'habileté social.


L'obéissance et les enfants c'est comme la politique et l'honnêteté.... ca fait un drôle de ménage. La désobéissance est une affirmation par l'opposition et il est bon de s'affirmer en s'opposant car ca permet la distanciation entre l'enfant et ses parents.

Marie-fleur 04/11/2019 19:20

Citation:

Envoyé par Azana (Message 528528)
«*Les adultes ne doivent pas adopter un comportement trop autoritaire, ni trop laxiste.*»

Je pense que dans le lien que tu as mis Marie-Fleur, cette phrase résume bien tous les défis que nous avons en tant que parents bienveillants.

Un enfant qui obéit au doigt et à l’oeil n’est pas bon signe, de la même manière qu’un enfant qui est complètement désorganisé.

la phrase entre guillemet est ma devise depuis la naissance de ma fille. Et elle l'est toujours. De même que je m'efforce d'être un parent bienveillant en tout temps. Par contre cette phrase dans ce texte, je ne la sens pas. Le titre de l'article résume l'opinion de l'auteur et elle ne me correspond pas. L'auteur veut principalement nous mettre en garde de former un enfant obéissant. Le titre le dit: " Un enfant « obéissant » est un enfant qui ne va pas bien". C'est le titre de l'article. Le reste du texte va dans ce sens à mon sens à moi, malgré cet ajout.

Et non, à mon opinion à moi, un enfant qui écoute bien n'est pas un enfant qui va mal. Du moins, tout comme l'enfant moins obéissant ou juste moyen, il y a toujours possibilité, mais ce n'est qu'une infime possibilité qui peut cacher bien d'autres choses que juste le fait d'écouter. Mais ça reste mon opinion.


Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 23:45.

Édité par : vBulletin® version 3.6.12
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #13 par l'association vBulletin francophone