Ma Garderie - Forum

Ma Garderie - Forum (http://www.magarderie.com/forum/index.php)
-   Garderie au quotidien (http://www.magarderie.com/forum/forumdisplay.php?f=28)
-   -   Fréquenter 2 garderies par semaines (http://www.magarderie.com/forum/showthread.php?t=60452)

Moana 04/10/2017 15:32

Fréquenter 2 garderies par semaines
 
J'aimerais avoir votre avis.
Enfant X de 2 ans et demi que je garde depuis près de 2 ans vie déjà avec une horaire assez instable.
Les parents ont tout les 2 un travail si exigent que l'enfant doit passer parfois un à plusieurs jours (voir une semaine) dans mon service pendant le jour et chez les g-parents le soir et la nuit. Ensuite, lorsque les parents ont enfin quelque jours, ils partent en général en vacances dans une autre ville et souvent même un autre pays.
Maintenant, un cpe les a appelé et suggère une place t-partiel.
Ils ont décidé de l'essayer pour qu'enfant X puisse vivre quelque chose qui se rapproche de la maternelle mais tout en gardant sa place chez nous en payant t-plein. La mère est enceinte en plus. Bref, enfant X se promène entre chez moi, le cpe, ses g-parents et devra connaitre les changements qu'apporte un nouveau bb en plus. Je ne vois même plus comment je peu aider à le mettre propre avec tout ce va et vient....
Avez-vous des liens ou documents pour m'aider?
Merci!

Azana 04/10/2017 20:47

La seule chose que vous puissiez faire, c'est de prendre soin de l'enfant du mieux que vous le pouvez. Parlez de vos inquiétudes aux parents, mais je pense que leur choix est fait. Mais je suis de tout coeur avec vous.... c'est difficile à comprendre les décisions des parents, mais ça leur appartient.

Moana 05/10/2017 07:29

J'ai oublié d'écrire ce ''léger détail'' qui est en fait la raison de mon partage...
L'enfant pleur depuis, du matin au soir et fait de grosses crises toute la journée envers ses amis. Mon groupe devient à la longue tous marabou (parce qu'on sait que d'entendre un ami en crise toute la journée ça devient irritant aussi pour les autres) :(
Même avec tout mon amour, tout mon temps et tout mon calme les crises persistes.
Je ne reconnais plus mon petit rayon de soleil bref et je trouve ça bien triste....voilà pourquoi je cherche de la documentation sur le sujet.
Effectivement je comprend que ça reste le choix des parents. Mais c'est aussi mon devoir de faire part des changements que ça occasionne hein!

YING YANG 05/10/2017 12:36

Bonjour Moana,
Je suis triste de vous lire .
Je comprend votre questionnement.
Toutefois je pense que cela prendrait plus qu'un document pour accompagner l'enfant dans sa détresse car c'est une détresse globale, physique et psychologique .
Même avec tout votre amour l'enfant à besoin de ses parents présents qui connaissent la base minimum de ce qu'implique le développement global et intégré d'un enfant.
Surtout celui de son bien-être.
Votre petit vit de l'anxiété à son maximum et tranquillement développe d'autres problématiques.
Pauvre petit chou.
Le manque de stabilité va avoir des répercussions à long terme sur cet enfant .
J'ai lu votre premier post ensuite je suis passé au quotidien et je me disais que c'était impossible que cet enfant ne présente pas de problématique et en lisant maintenant votre second post vous confirmer le profond chagrin que vit cet enfant.
Pensez-vous vraiment pouvoir communiquer avec ces adultes absents votre savoir faire .
J'en serais étonnée , vous avez ,j'imagine déjà dit aux parents et non aux grands parents comment/combien l,enfant est malheureux.
Vous le connaissez depuis qu'il est sous votre gouverne , 2 ans.
Je vais parler dans le '' Je''
J'irais sur internet à la recherche d'un document sur la nécessité , l'importance '' du lien d'attachement '' père et mère avant tout
Ensuite sur la dépression chez les tout petits , vous avez bien lu , les tout petits peuvent vivre la souffrance de la dépression.
Ensuite je nommerais clairement les comportements quotidien de l'enfant dans mon service de garde.
Je refuserais qu'il soit dans 2 milieux différents et de toute façon ils ne vous ont pas tout dit et ils attendent simplement qu'une place se libère temps plein dans le CPE.
Ce que je dépose aux pieds de cet enfant c'est que si il transfère dans un milieu CPE les personnes responsables de l'enfant sachent accompagner les parents dans le processus visant à rectifier leur comportement pour améliorer la qualité de vie de cet enfant.
Gardez tout les documents que vous offrirez aux parents en double question de vous protéger.
Faîtes un gros câlin au petit de ma part en lui disant qu'il va vieillir et s'en sortir du moins je lui souhaite.
J'avoue que cette époque de narcissisme commence à m'énervée.
Vive les enfants , ils ont beaucoup à nous apprendre nous les grands sourds et aveugles.
Courage madame faîtes de votre mieux , le reste la vie va s'en charger.
Bonne journée
Citation:

Envoyé par Moana (Message 522179)
J'ai oublié d'écrire ce ''léger détail'' qui est en fait la raison de mon partage...
L'enfant pleur depuis, du matin au soir et fait de grosses crises toute la journée envers ses amis. Mon groupe devient à la longue tous marabou (parce qu'on sait que d'entendre un ami en crise toute la journée ça devient irritant aussi pour les autres) :(
Même avec tout mon amour, tout mon temps et tout mon calme les crises persistes.
Je ne reconnais plus mon petit rayon de soleil bref et je trouve ça bien triste....voilà pourquoi je cherche de la documentation sur le sujet.
Effectivement je comprend que ça reste le choix des parents. Mais c'est aussi mon devoir de faire part des changements que ça occasionne hein!


Azana 05/10/2017 13:36

Malheureusement, la plupart des parents qui font ce genre de choix ont déjà pesé les pours et les contres. Bien sûr qu'ils attendent une place à temps plein en cpe. Au détriment de leur enfant selon nous, mais eux convaincus du contraire.

Le choix des parents est fait. Maintenant, l'enfant a besoin que son port d'attache (sa première rsg) soit solide et compréhensive. Les autres enfants teouvent ça difficile, mais c'est à nous de trouver des solutions pour rendre lmclkmat plus harmonieux. Je n'ai pas de baguette magique, mqis je pense que c'est possible de réconforter l'enfant.

Touche à tout 05/10/2017 14:49

Oui c’est possible en tant que rsg de consoler l’enfant mais en tant que rsg tu a également le droit de dire non au fait qu’il fréquente deux milieux. Il est claire que le parent attend une place à temp plein, reste à savoir si toi tu veut les accompagner, eux mais surtout l’enfant, pendant cette période. J’essaie de toujours penser en fonction de l’enfant, de se qui est mieux pour lui, loin de moi l’idee de me substituer aux parents. Cependant avec les années j’ai aussi appris à me protéger. Si je suis-moi convaincu que le parent ne changera pas et que même si pour l’enfant je crois que le mieux pour l’enfant est avec moi, dans certaine situation je peut décider de ne pas continuer.

YING YANG 05/10/2017 16:21

Bonjour Azana,
C'est bien d'avoir inscrit '' la plupart '' car selon moi pour pouvoir peser les pours et les contres de manière équitable en priorisant notre vie familial sur tout les enfants en apprentissage .
Que ce soit un parent qui ait ce type de vie ,on peut moduler le quotidien.
Que ce soit les 2 parents , je me questionne
De toute façon les résultats de leurs choix sont vérifiables en comprenant la détresse du petit.
Ce n'est qu'une hypothèse de '' selon nous '' comme tu le mentionnes, il y a tellement de documentation sur les besoins primaires de l'enfant dans son développement global et intégré.
Je pense que cela demande simplement un intérêt envers l'enfant .
Je ne crois que cela soit parce qu'ils sont convaincus du contraire.
Je pense que le fait qu'il y ait un peu moins de proximité entre les intervenants dans un cpe comparé à une RSG dans un milieu familial cela déculpabilise probablement les parents .
En tout cas , il n'y a pas de recette magique , je le sais , toutefois il ya des bases qui ne mentent pas.
Bonne soirée
Citation:

Envoyé par Azana (Message 522188)
Malheureusement, la plupart des parents qui font ce genre de choix ont déjà pesé les pours et les contres. Bien sûr qu'ils attendent une place à temps plein en cpe. Au détriment de leur enfant selon nous, mais eux convaincus du contraire.

Le choix des parents est fait. Maintenant, l'enfant a besoin que son port d'attache (sa première rsg) soit solide et compréhensive. Les autres enfants teouvent ça difficile, mais c'est à nous de trouver des solutions pour rendre lmclkmat plus harmonieux. Je n'ai pas de baguette magique, mqis je pense que c'est possible de réconforter l'enfant.


YING YANG 05/10/2017 16:33

Bonjour Touche à tout,
J,ai eu aussi à vivre un contexte où j'ai dû me choisir .
Encore aujourd'hui je garde l'impression d'avoir abandonné l'enfant .
Soyez rassuré ce n'était pas un contexte qui demandait l'intervention d'autorité.
Simplement un narcissisme si grand de la part des parents .
Jamais ils ne soupaient en même temps que l'enfant pour se garder du temps à eux , jamais.
J'imaginais le petit chou tout seul comme un paquet entrain de manger , c'est certain qu'en vieillissant il avait un comportement inapproprié durant le souper , lui ce qu'il voulait après de longues heures de service de garde , c'est un contact avec ces parents .
Ho ils étaient actifs , je dirais étourdissant de par toute les activités qu'ils faisaient.
Si le petit passait en incluant le sommeil du soir et du jour , 12 heures la fin de semaine dans sa maison et ben cela était exceptionnel.
Au fil des années il a développé un trouble anxieux suivi d'un trouble du comportement car je les ai revu à une occasion et il était dans le milieu scolaire.
J'en parle et j,ai du chagrin encore aujourd'hui.
J'ai essayé autant comme autant la communication ne passait pas avec les parents
C'est ce qui arrive quand on est en présence de personne souffrant de narcissisme , très difficile .
Bon , on va continuer de faire de notre mieux.
Bonne soirée
Citation:

Envoyé par Touche à tout (Message 522191)
Oui c’est possible en tant que rsg de consoler l’enfant mais en tant que rsg tu a également le droit de dire non au fait qu’il fréquente deux milieux. Il est claire que le parent attend une place à temp plein, reste à savoir si toi tu veut les accompagner, eux mais surtout l’enfant, pendant cette période. J’essaie de toujours penser en fonction de l’enfant, de se qui est mieux pour lui, loin de moi l’idee de me substituer aux parents. Cependant avec les années j’ai aussi appris à me protéger. Si je suis-moi convaincu que le parent ne changera pas et que même si pour l’enfant je crois que le mieux pour l’enfant est avec moi, dans certaine situation je peut décider de ne pas continuer.


Azana 06/10/2017 13:04

Citation:

Envoyé par YING YANG (Message 522193)
Bonjour Azana,
C'est bien d'avoir inscrit '' la plupart '' car selon moi pour pouvoir peser les pours et les contres de manière équitable en priorisant notre vie familial sur tout les enfants en apprentissage .
Que ce soit un parent qui ait ce type de vie ,on peut moduler le quotidien.
Que ce soit les 2 parents , je me questionne
De toute façon les résultats de leurs choix sont vérifiables en comprenant la détresse du petit.
Ce n'est qu'une hypothèse de '' selon nous '' comme tu le mentionnes, il y a tellement de documentation sur les besoins primaires de l'enfant dans son développement global et intégré.
Je pense que cela demande simplement un intérêt envers l'enfant .
Je ne crois que cela soit parce qu'ils sont convaincus du contraire.
Je pense que le fait qu'il y ait un peu moins de proximité entre les intervenants dans un cpe comparé à une RSG dans un milieu familial cela déculpabilise probablement les parents .
En tout cas , il n'y a pas de recette magique , je le sais , toutefois il ya des bases qui ne mentent pas.
Bonne soirée

Je suis d'accord avec toi Ying Yang. Mais ce que je tente de dire, sans en être tout à fait capable, c'est que malgré toutes les recherches et découvertes concernant les besoins de touts-petits, notre société est faite pour accomoder son système plutôt que pour réellement accueillir la petite enfance.

Puis il y a nous, et tous les parents qui recherchent ce que nous offrons.

Il ne faut pas imposer notre façon de voir, il faut accompagner les enfants là où ils sont, avec leur bagage...

Tsé, je suis certaine que l'éducatrice du CPE trouve que ce petit est bien difficile, et elle dira aux parents "qu'il était temps que leur enfant intègre un CPE parce que c'est un enfant qui a très peu appris en milieu familial"...

Et les parents seront bien d'accord.

☆maman☆zen☆ 06/10/2017 13:41

Citation:

Envoyé par Azana (Message 522199)
Il ne faut pas imposer notre façon de voir, il faut accompagner les enfants là où ils sont, avec leur bagage...


Je suis à 100% d'accord avec cette phrase là, c'est malheureusement pas demain la veille que se sera chose commune.


Et j'ajouterais de façon bien personnelle pas nécessairement en lien avec le post principal. que la rsg arrête de penser qu'elle sait elle ce qui est mieux pour l'enfant, que sa façon de faire est mieux. Il y a un million de famille avec un million de façon de faire et de valeur différentes. Ces enfants ne sont pas les siens, faut savoir faire la différence. Ce qui n'empêche pas de les aimer et de s'en faire pour eux là mais en être conscient fait une grosse différence dans le travail au quotidien.


Fuseau horaire GMT -5. Il est actuellement 22:37.

Édité par : vBulletin® version 3.6.12
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #13 par l'association vBulletin francophone