Afficher un message
non lus
  (#3)
Marie-fleur
Déluré(e)
 
Avatar de Marie-fleur
 
Statut: Déconnecté
Messages: 676
Remercié: 776 fois, 459 msg
Inscription: mars 2014
Par défaut 15/12/2018, 23:27

J'ai regardé les liens. Je penses que c'est une façon de fonctionner. Ni meilleure ni moins bonne.
Moi j'aime bien la motricité libre, mais pas vraiment comme c'est décrit dans les texte. Comme quoi tout le monde peut utiliser des termes et les interpréter à leur façon.
Pour moi, la motricité libre n'enlève pas l'action-suggestions-stimulation et les interventions de l'adulte. Et je ne crois pas non plus que l'aide puisse affecter la confiance si elle est bien dosée.
Pour moi, la motricité libre c'est d'enseigner, suggérer, stimuler mais sans s'acharner devant un manque d'intérêt. C'est d'enseigner à l'enfant que c'est plaisant d'apprendre et non pas assommant. Et plus l'enfant grandit, plus je laisse de la latitude pour les résolutions de problèmes en m'adaptant ou je crois que l'enfant est rendu. Et si j'ai mis par inadvertance l'enfant en situation d'échec en lui faisant essayer quelque chose qu'il n'aurait pas essayé tout de suite, je ne crois pas avoir ruiné sa confiance. Je lui donne plutôt l'occasion de vivre un échec entouré d'amour pour compenser les jours ou l'enfant vivra des échecs hors de ma présence.
Comme je l'ai dit plus haut, cette façon de faire est la mienne et je l'exerce avec beaucoup d'amour. Elle n'est pas meilleure et elle n'est pas moins bonne non plus.
   
Réponse avec citation
Les 2 utilisateurs ci-dessous ont remercié Marie-fleur pour ce message: