32k
Garderies à Montréal ou au QuébecDaycare and childcare providers in Canada

Contrôle du forum
S'inscrire FAQ Recherche Messages du jour Marquer les forums comme lus
Précédent   Ma Garderie - Forum > Hors-sujet > De tout et de rien
De tout et de rien Pour discuter de tout autre sujet.

Annonces importantes
Bienvenue sur le forum de Ma Garderie, une communauté de plus de 30 000 membres, composée principalement de parents et de responsables de services de garde.

Vous parcourez actuellement notre forum en tant qu'invité, ce qui vous permettra de lire les discussions entre parents et responsables de garderies. Pour obtenir un accès complet au forum, vous devrez vous inscrire. L'inscription au forum est simple et gratuite et permet:
  • De participer aux 45,000 discussions répertoriées sur le forum.
  • De créer de nouvelles discussions pour poser vos propres questions.
  • D'effectuer facilement des recherches parmi les 480,000 messages archivés.
  • De contacter chacun des utilisateurs du forum, directement, par messagerie privée.
  • De discuter en direct avec les utilisateurs du forum, dans notre salle de chat
  • De participer à nos concours...
Alors, n'hésitez pas à vous joindre à nous dès maintenant !

PS: Notez que l'inscription au forum est indépendante des comptes des responsables de services de garde. Ainsi, si vous souhaitez seulement annoncer vos places disponibles, nous vous invitons à vous inscrire ici, et non sur le forum.
Réponse
Outils de la discussion Modes d'affichage
non lus
  (#21)
Charlie Angel
Modératrice
Accro
 
Avatar de Charlie Angel
 
Statut: Déconnecté
Messages: 6 972
Remercié: 6 110 fois, 3 510 msg
Inscription: mars 2011
Par défaut 02/12/2019, 19:34

Citation:
Envoyé par YING YANG Voir le message
Bonjour et merci ,
Ce que vous avez nommé comme exemples , nous sommes plusieurs responsables de ces enfants lorsque la famille nous les confient au quotidien , qui avons vécu des contextes similaires.
Ils n'y a pas juste les parents , il y a leur entourage autant familial que social qui pèsent dans la balance.
Une amie qui lui dit c'est pas grave amène le à la garderie on pourra être tranquilles.
Ou je pense à un souper quelque part , et ils font manger les enfants en premier pour être tranquille après entre adultes.
J'ai toujours refusé , les enfants mangent en même temps que nous, on en fera de la place.

Et l'écart entre eux et moi est simple , j'ai eu un grand intérêt concernant le développement global et intégré d'un petit de 0 à 5 ans.
J'ai eu le privilège , la chance de vivre au quotidien avec ces tout petits.
J'ai eu le courage d'en prendre un grand soin minute après minute.
Ma mémoire est remplie de souvenirs , d'éclat de rire , de bisou morveux et encore ......

Pourtant ce n'était pas ma propre progéniture.
Les enfants vivent des sentiments de rejet de la part de leur proche, leur estime de soi est bafouée , dans l'inconscient ils ressentent '' je ne suis pas assez bon , assez fin ext.... cela va beaucoup plus loin mais pas assez de temps pour élaborer ici.
Si les gagnes de rue recrutent si facilement , c'est pas compliqué à la base , ils deviennent une famille , une grosse famille

Charlie Angel si tu vas te promener dans les hospices de petits vieux , je sais c'est péjoratif comme appellation , mais bon
donc si tu vas dans ces endroits , c'est rempli de personnes âgée dont personne ne prend soin ni famille , ni enfant , ni petits enfants , il y a rupture depuis bien longtemps .


En 2019 , nous ne savons plus comment planter les carottes , demandez à un enfant où pousse et proviennent les carottes il va surement vous répondre '' du magasin'' on est déconnecté
Donc les petits vieux et les tout petits ben ils ne font plus ou presque partis de l'équation équilibrante d'une cellule familiale.

Va savoir seul l'avenir saura le dire , le narcissisme , un état d'être qui me questionne est en pleine évolution et on croise au quotidien de plus en plus de personnes habitées par cet aspect .

Les plus grands de ce monde qui détiennent la guerre sur le bout de leurs doigts le savent
'' diviser les peuples pour mieux régner '' isoler mentalement la personne
Toutefois , je suis comme Obélix , je suis tombée dans la marmite de l'espoir quand j'étais petite .

Je n'ai pas de réelles solutions c'est trop personnel à chacun selon leur contexte de vie .
Mais je sais que chaque petits pas fait ensemble apporte la différence .
Amenez vos enfants faire les commissions , faite les manger avant ils seront plus calmes.
Manger en même temps que vos enfants ext......
Bonne journée

Ying yang ... ma mere est en CHSLD et j'y vais aux 2 ou 3 semaines car je suis épuisée et débordée par ma vie ( et pour avoir été sa seule aidante naturelle durant pres de 10 ans )...mais mon frere et ma soeur n'ont pratiquement pas de contact avec elle. Ce sont les choix de vie qu'elle a faite qui sont responsables de la vie qu'elle a maintenant.


On ne tire pas sur une fleur pour la faire pousser. On l’arrose et on la regarde grandir... patiemment.
de Proverbe africain



Citation d'un auteur inconnu:
"Il n'y a pas d'enfants méchants, juste des enfants souffrants. Des fois ils parlent avec mots, ils parlent souvent avec des maux."

Dernière modification par Charlie Angel 03/12/2019 à 16:44.
   
Réponse avec citation
Les 2 utilisateurs ci-dessous ont remercié Charlie Angel pour ce message:
Liens sponsorisés
non lus
  (#22)
Azana
Accro
 
Avatar de Azana
 
Statut: Déconnecté
Messages: 7 069
Remercié: 8 868 fois, 4 517 msg
Inscription: août 2011
Par défaut 02/12/2019, 20:39

Je suis vraiment d’accord avec le commentaire de Charlieangel. Les personnes âgées qui ont travaillé leurs relations personnelles, familiales et sociales ne se retrouvent pas isolées en CHSLD. Les personnes âgées qui se retrouvent seules à la tombée de leurs jours ont eu des vies qui les ont menées à cet isolement. Oui, je trouve ça triste et injuste. Je pense qu’on n’est pas responsable des malheurs qui nous arrive, mais on est responsable des efforts qu’on fait pour s’en sortir. On est responsable des liens qu’on tisse avec les autres.

Ma mère qui est très malade depuis longtemps et qui fait parfois des séjours de quelques mois à l’hôpital et au CHSLD est complètement isolée. Mon frère ne se déplace pas souvent pour elle. Il n’y a que ma soeur et moi qui sommes les aidantes. Personne d’autre ne la visite. Et c’est excessivement lourd et envahissant de savoir que ma mère n’a à peu près pour seul plaisir et réconfort: nous. Et c’est très fâchant aussi. Parce que moi, je sais qui est ma mère. Aujourd’hui, elle est une petite femme mal en point et vulnérable que je me dois de protéger, mais tout ne devrait pas reposer sur mes épaules.

Je vous le jure, que jamais je ne voudrais que ma fille s’occupe de moi. Je veux, jusqu’à mon dernier souffle, être celle qui prend soin d’elle, et non le contraire. Elle a sa vie à faire, elle aura ses enfants sur qui veiller, mais ce n’est pas vrai qu’elle sera mon bâton de vieillesse.
   
Réponse avec citation
Les 3 utilisateurs ci-dessous ont remercié Azana pour ce message:
non lus
  (#23)
Charlie Angel
Modératrice
Accro
 
Avatar de Charlie Angel
 
Statut: Déconnecté
Messages: 6 972
Remercié: 6 110 fois, 3 510 msg
Inscription: mars 2011
Par défaut 03/12/2019, 16:45

Azana je me fais la même reflexion en ce qui concerne mes enfants.... je peux prendre soin d'eux et ne pas etre un fardeau pour eux.


On ne tire pas sur une fleur pour la faire pousser. On l’arrose et on la regarde grandir... patiemment.
de Proverbe africain



Citation d'un auteur inconnu:
"Il n'y a pas d'enfants méchants, juste des enfants souffrants. Des fois ils parlent avec mots, ils parlent souvent avec des maux."
   
Réponse avec citation
Les 2 utilisateurs ci-dessous ont remercié Charlie Angel pour ce message:
non lus
  (#24)
Marie-fleur
Déluré(e)
 
Avatar de Marie-fleur
 
Statut: Déconnecté
Messages: 687
Remercié: 791 fois, 469 msg
Inscription: mars 2014
Par défaut 04/12/2019, 20:48

" Je pense qu’on n’est pas responsable des malheurs qui nous arrive, mais on est responsable des efforts qu’on fait pour s’en sortir."

Vraiment bien dit. C'est aussi ce qu'on appelle la résilience. La capacité de rebondir dans les aspects négatifs de la vie. Ça demande souvent beaucoup d'effort. Et avoir une ou des personne qui croit en la personne peut aussi réveiller cette capacité, cette volonté.

Dernière modification par Marie-fleur 04/12/2019 à 20:51.
   
Réponse avec citation
Les 2 utilisateurs ci-dessous ont remercié Marie-fleur pour ce message:
non lus
  (#25)
ribouldingue
Banni
Épanoui(e)
 
Statut: Déconnecté
Messages: 84
Remercié: 62 fois, 58 msg
Inscription: octobre 2019
Par défaut 28/01/2020, 19:14

Je viens tout juste de voir ce sujet mais je vais quand-même commenter quelques passages que j'ai bien aimés.

YING YANG
"C'est après la 2 iem guerre que les femmes qui avaient été recrutée pour l'effort de guerre dans les industries nécessaires pour le contexte de cette époque là qui a été un déclencheur.
beaucoup d'hommes ne sont pas revenus à la maison donc les veuves sont devenues par la force des chose '' chef de famille ''"

C'est vrai que çà a débuté avec le 2è guerre mondiale mais c'est pas à cause du nombre d'hommes tués que çà a continué car ici il y a eu très peu d'hommes tués.

En fait, notre société nord américaine était prête pour le changement avant le début de la guerre et pendant la guerre, les femmes ont tellement aimé leur expérience de travail qu'elle ne voulaient plus le quitter après la guerre.

La société de l'époque faisait bien sûr pression pour que les femmes retournent au foyer mais il fallait reconstruire l'europe ravagée et c'est l'amérique du nord qui s'en est chargée car elle n'avait pas été détruite par la guerre.

C'est cela qui a causé la période de prospérité sans précédent de l'après guerre et les femmes étaient donc indispensables pour combler ces très nombreux emplois.

YING YANG
"Pendant qu'on y est qu 'elle est ta pensée concernant le fait qu'une maman ou papa si elle/il le désire puisse avec une aide financière adaptée , demeurer avec son enfant au moins pour les 3 premières années.
Et vous ribouldingue qu'en pensez-vous sans oublier tout le reste des lectrices et lecteurs
Se peut-il que ce soit une piste de solution pour ménager le quotidien des enfants si petits et ainsi permettre aux parents de transmettre leurs propres valeurs familiales au lieu que cela soit fait par une étrangère."

Regardons cela d'une manière très terre à terre...

Pendant toute son évolution sur plusieurs millénaires, l'homme a été un chasseur et il a évolué de manière à en devenir un très bon (son cerveau peu émotif et concentré sur 1 seule tâche à la fois, sa force physique, ses intérêts, etc) et il en a été de même pour la femme (son cerveau maternel et multi tâches, sa grande endurance physique, ses intérêts, etc).

Et la, du jour au lendemain (sur l'échelle de l'évolution), la société a complètement changée et les hommes (et les femmes) se retrouvent complètement inadaptées pour ce nouveau monde.

Il s'en suit tous les maux, questionnements, remises en question que nous connaissons présentement en passant par les notions de femmes émancipées, hommes roses, etc.

Est-ce que cela t'inspire pour trouver la solution qui correspondra à ce que tu es à l'intérieur de toi ?

azana
"Dans les années 50-60, ce n’était pas toujours jojo. La maman qui n’aurait jamais du être maman mais qui l’a été par obligation, et le papa qui n’a jamais voulu de responsabilités familiales et d’engagement mais qui n’avait pas vraiment le choix... Ces types de parents existaient à cette époque."

La, azana, tu viens de décrire mes parents... et il y en avait beaucoup comme eux.
Et mes parents m'ont même dit qu'à cette époque, le curé passait de maison en maison à chaque années pour voir si un nouvel enfant était né et s'en suivait la réprimande si il n'y en avait pas.

Marie-Fleur
"Ton idée est très alléchante. De mon côté, je ne crois pas que j'aurais été capable de la prendre par contre. Je suis trop insécure pour quitter la branche sécuritaire de mon emploi (qui n'est pas une carrière, je ne suis pas une femme de carrière, seulement une femme insécure) Par contre, si mon conjoint aurait un gros salaire constant, j'aurais peut-être eu le courage de changer d'emploi pour du temps partiel ou quelque chose de plus malléable."

Tu es très lucide Marie-Fleur.
La réalité de notre société d'aujourd'hui est que les femmes autant que les hommes doivent avoir un emploi pour assurer leur avenir et c'est particulièrement vrai pour les femmes qui peuvent à tout moment se retrouver seules à la suite d'une séparation avec en plus la charge des enfants.

Ajoutes à cela que tu ne représentes plus aucun intérêt pour un employeur si tu as été absente trop longtemps de ton emploi (c'est vrai aussi pour les hommes).

En plus, plus tu prends de l'âge, plus c'est difficile de trouver un emploi car tu as moins d'énergie que les jeunes, tu nécessites un salaire plus élevé et c'est plus difficile pour ton patron de te faire faire ce qu'il veut (c'est vrai aussi pour les hommes).

YING YANG
"Par contre je n'ai jamais pu offrir à ces tout petits , leur besoins primaires , heures après heures , journées après journées
Qui est la présence des personnes les plus importantes , significatives pour eux , leur maman / papa."

Quand j'ai perdu ma mère en 2002, j'avais 46 ans et j'avais déjà pris ma retraite depuis 2 ans alors j'étais donc hyper indépendante.
Mais malgré cela, j'ai rêvé à elle pendant 12 années.
Elle venait dans mes rêves pour me voir mais elle refusait toujours de me dire où elle habitait alors c'était impossible pour moi d'aller la voir. C'était horrible à vivre !

Je pense que cela illustre bien à quel point une mère est importante et à quel point le lien qui nous lie à elle est puissant.

YING YANG
"Il y avait un adage qui disant que ce n'était pas la quantité de temps passé auprès de son enfant qui était important mais bel et bien la qualité.
Cela a été déconstruit par les experts en la matière.
Parce que c'est une légende urbaine pour déculpabiliser les adultes."

Exactement et il y en a d'autres du même genre.

YING YANG
"Si on résume pour le tout petit en mettant un tantinet les besoins de l'adulte de côté en prenant comme exemple
Parent / travail/ temps plein
Je parle des tout petits
_ se fait réveiller dans son sommeil matinal pour aller à la garderie
_ n'a pas le temps d'être assez éveillé pour ressentir le besoin de déjeuner
_ se fait habiller en vitesse , ajouter nos hivers
_ ressent l'anxiété , le stress ( normal) des parents qui eux aussi doivent y aller
_ se fait déshabiller et entre dans un milieu de garde /garderie
ext..... et la journée se poursuit
_ retour des parents fatigués de leur journée si le parent va chercher l'enfant vers disons 17h30 /trafic / arrive à la maison 18h00 / déshabille /prépare souper/bain histoire et dodo petit donc l'enfant va passer peut-être 1 heure et demi à 2 heures avec sa famille "

Moi qui suis née le 22 janvier 1956 et qui suis entrée en 1ère année à l'age de 7 ans (à cause de ma date de naissance), ma petite enfance s'est passée entièrement à la maison avec ma mère.
-Je me levais quand je me réveillais
-Je jouais dehors toute la journée
-Je pouvais passer autant de temps avec ma mère que je voulais à la regarder travailler et un de mes immenses plaisirs était de licher le plat après qu'elle ait terminé de préparer un gâteau.
-L'hiver, çà me donnait toujours une sensation d'amour indescriptible quand elle m'habillait pour aller jouer dans la neige

Combien d'enfants aujourd'hui n'ont pas la possibilité de profiter de ces moments irremplaçables ?

Dernière modification par ribouldingue 28/01/2020 à 19:17.
   
Réponse avec citation
L'utilisateur ci-dessous a remercié ribouldingue pour ce message:
non lus
  (#26)
YING YANG
Accro
 
Statut: Déconnecté
Messages: 5 288
Remercié: 5 303 fois, 2 657 msg
Inscription: septembre 2012
Par défaut 29/01/2020, 06:38

Bonjour Azana,
je ne suis pas d'accord , on est tous responsables quelque part et je m'inclue.
Je m'explique en tant que participante à la société actuelle , j'ai une part de responsabilité , il faudrait que je nomme bien trop d'exemples pour étayer mes dires.
Les familles sont actuellement composée de très peu de membres en comparaison avec le temps passé des familles nombreuses.
Les jeunes générations se sont dispersées pour une multitudes de raisons .
Ils se rencontrent de temps en temps en familles pour certaines occasions , difficiles de bâtir des relations qui nous permettent de tout ce dire et de créer des liens.
Combien de personnes âgées ont l'opportunité de faire connaissance au quotidien avec leur petit-enfants , pas tant que ça

cette madame toute seule et vieille n'a plus aucun membres de sa famille vivant , tous morts et ext.... encore et encore.

Bon si tu me permet Azana je voudrais profiter de cet écrit pour me vider d'un trop plein.
Merci , je vois que tu es d'accord
Je sais que tout milieu confondu médical, CHLD, résidences ext le personnel est souvent débordé.
Je vous demanderais
Lorsque vous parlez à une résidente âgée ne l'appelez pas '' ma belle fille '' faut manger ta soupe.
Du respect et donnez leur la dignité qui revient à nos bâtisseurs , nommez la par son nom de famille.
Lorsque vous faîte une intervention pendant le repas en salle commune envers une résidente , qui reçoit des toasts qu'elle a commandé pour son déjeuner et qui soit disant n'a pas le droit d'en manger , ne l'engueulez pas avec votre grosse voix devant tout le monde surtout si elle souffre de perte de mémoire.
Arrêtez je vous prie de les comparer à des enfants
Ce sont des adultes en perte d'autonomie
Arrêter de les bousculer pour qu'ils mangent plus vite pour laisser la place à d'autres parce que votre milieu de service de repas est trop petit.

Donnez leur la dignité dont ils ont tout les droits d'avoir , respect.
Bon ça fait du bien
Bonne journée
Citation:
Envoyé par Azana Voir le message
Je suis vraiment d’accord avec le commentaire de Charlieangel. Les personnes âgées qui ont travaillé leurs relations personnelles, familiales et sociales ne se retrouvent pas isolées en CHSLD. Les personnes âgées qui se retrouvent seules à la tombée de leurs jours ont eu des vies qui les ont menées à cet isolement. Oui, je trouve ça triste et injuste. Je pense qu’on n’est pas responsable des malheurs qui nous arrive, mais on est responsable des efforts qu’on fait pour s’en sortir. On est responsable des liens qu’on tisse avec les autres.

Ma mère qui est très malade depuis longtemps et qui fait parfois des séjours de quelques mois à l’hôpital et au CHSLD est complètement isolée. Mon frère ne se déplace pas souvent pour elle. Il n’y a que ma soeur et moi qui sommes les aidantes. Personne d’autre ne la visite. Et c’est excessivement lourd et envahissant de savoir que ma mère n’a à peu près pour seul plaisir et réconfort: nous. Et c’est très fâchant aussi. Parce que moi, je sais qui est ma mère. Aujourd’hui, elle est une petite femme mal en point et vulnérable que je me dois de protéger, mais tout ne devrait pas reposer sur mes épaules.

Je vous le jure, que jamais je ne voudrais que ma fille s’occupe de moi. Je veux, jusqu’à mon dernier souffle, être celle qui prend soin d’elle, et non le contraire. Elle a sa vie à faire, elle aura ses enfants sur qui veiller, mais ce n’est pas vrai qu’elle sera mon bâton de vieillesse.


Je demande que tout les enfants petits et grands sur terre vivent dans un monde où règne la paix globale , où l'amour inconditionnelle dans toute sa splendeur éclate de beauté.
Je demande que tout les enfants sur terre mangent à leur faim avec des aliments sains pour le corps et l'esprit.Auteure inconnue
   
Réponse avec citation
non lus
  (#27)
Azana
Accro
 
Avatar de Azana
 
Statut: Déconnecté
Messages: 7 069
Remercié: 8 868 fois, 4 517 msg
Inscription: août 2011
Par défaut 29/01/2020, 08:29

C'est évident que l'isolement social des personnes âgées doit être observé de façon systémique. Les facteurs de risque sont nombreux; pauvreté, perte physique et cognitive, le fait de vivre seule, de ne pas avoir eu d'enfants, la retraite... Mais tout ne doit pas reposer sur les épaules de la progéniture des personnes âgées isolées.

Pour le reste, je suis d'accord, travailler avec des personnes âgées en perte d'autonomie demande de respecter la dignité de ces derniers.

Par ailleurs, je peux te dire que quand ma mère était en délirium, elle aimait beaucoup la préposée qui venait lui laver le dos parce que cette dernière lui disait en la tutoyant:" Allez ma belle madame, si tu veux continuer à être belle, tu dois te laver!" Et ma mère riait de bon coeur. Et curieusement, dans son délirium, elle avait besoin que les gens autour d'elle soient autoritaires!!! Elle acceptait seulement de manger quand une autre préposée lui disait fermement: " Pour reprendre des forces, il faut manger, allez OUVREZ LA BOUCHE".

:P:P:P:P
   
Réponse avec citation
L'utilisateur ci-dessous a remercié Azana pour ce message:
non lus
  (#28)
Charlie Angel
Modératrice
Accro
 
Avatar de Charlie Angel
 
Statut: Déconnecté
Messages: 6 972
Remercié: 6 110 fois, 3 510 msg
Inscription: mars 2011
Par défaut 29/01/2020, 17:52

J'abonde dans le sens d'Azana. Ma mère qui est âgée et en perte cognitive est isolée. Je vais la voir 1 fois/3 semaines et je ne reste que quelques heures... Je m'en veux un peu mais j'ai ôté du poids de sur mes épaule l'année passée car ma mère a été l'instigatrice de son isolement. C'était un boudeuse professionnelle. Ainsi elle a boudée ses 5 enfants. Ils ont tous choisi de ne plus lui laisser cette prise sur eux. Sur les 3 enfants vivants qui reste , je suis la seule qui en prend soin , j'ai aussi été boudée durant 5 ans. Quand elle a eu un cancer je suis la seule a m'en être occupée car j'habitait le plus proche. Les pettis enfants ne vont pas la voir car dans toute sa gentillesse , plutot que de les accueillir avec les mots adéquats( je me suis ennuyée de toi) elle lançait a leur arrivée ( allo sans coeur) ca refroidit quelque assez rapidement.


Maintenant quand je vais la voir , je la regarde avec amour mais je ne lui laisse pas de prise sur moi et quand je sens que ce qu'elle me dit joue trop dans mes émotions. Je quitte rapidement.

Pour ce qui est des tutoiements , des familiarités je suis d'accord avec vous, on doit leur donner le plus de respect possible même si dans leur démence il oublie d'en donner. Ma mère mange souvent du j'aime pas ca , du j'ai pas faim, du c'est pas bon et balance son plateau sur le sol, s'il fallait qu'un personne a l'emploi du CHSLD s'en prenne a elle, je deviendrai mauvaise.


On ne tire pas sur une fleur pour la faire pousser. On l’arrose et on la regarde grandir... patiemment.
de Proverbe africain



Citation d'un auteur inconnu:
"Il n'y a pas d'enfants méchants, juste des enfants souffrants. Des fois ils parlent avec mots, ils parlent souvent avec des maux."
   
Réponse avec citation
L'utilisateur ci-dessous a remercié Charlie Angel pour ce message:
non lus
  (#29)
Azana
Accro
 
Avatar de Azana
 
Statut: Déconnecté
Messages: 7 069
Remercié: 8 868 fois, 4 517 msg
Inscription: août 2011
Par défaut 29/01/2020, 19:21

Charlie Angel! On dirait que tu parles de ma mère!!! Sauf pour le cancer. De mon côté, je vais la voir environ une fois aux 2 semaines et je lui téléphone à chaque semaine, mais elle n’est plus capable d’entretenir une longue conversation.

Je ne me sens plus coupable, mais il m’arrive de me réveiller la nuit avec une espèce d’angoisse en me disant que JE DOIS FAIRE quelque chose pour elle. Mais non, je n’y peux rien. Et je tente autant que possible de m’enlever ce poid de sur les épaules.

Et elle dit la même chose à ma fille:
«*T’es ben sans coeur, t’es ben pas fine, tu ne m’appelles pas, tu ne veux pas me voir*».
   
Réponse avec citation
Les 2 utilisateurs ci-dessous ont remercié Azana pour ce message:
non lus
  (#30)
Charlie Angel
Modératrice
Accro
 
Avatar de Charlie Angel
 
Statut: Déconnecté
Messages: 6 972
Remercié: 6 110 fois, 3 510 msg
Inscription: mars 2011
Par défaut 29/01/2020, 19:38

Citation:
Envoyé par Azana Voir le message
Charlie Angel! On dirait que tu parles de ma mère!!! Sauf pour le cancer. De mon côté, je vais la voir environ une fois aux 2 semaines et je lui téléphone à chaque semaine, mais elle n’est plus capable d’entretenir une longue conversation.

Je ne me sens plus coupable, mais il m’arrive de me réveiller la nuit avec une espèce d’angoisse en me disant que JE DOIS FAIRE quelque chose pour elle. Mais non, je n’y peux rien. Et je tente autant que possible de m’enlever ce poid de sur les épaules.

Et elle dit la même chose à ma fille:
«*T’es ben sans coeur, t’es ben pas fine, tu ne m’appelles pas, tu ne veux pas me voir*».
Ce sont des personnes immensément malheureuse, mais on ne peut pas porter leurs choix de leur vis sur nos épaules. Ma mère m'a souvent dit .... a mon age je ne vais pas changer. Malgré sa démence elle m'a dit voila 1 mois: Comment ca se fait qu'on s'est éloigné toit et moi ?.. Je n'ai pas pu répondre autre chose que: Maman ... C'est le résultat des choix que tu as fait dans ta vie.


On ne tire pas sur une fleur pour la faire pousser. On l’arrose et on la regarde grandir... patiemment.
de Proverbe africain



Citation d'un auteur inconnu:
"Il n'y a pas d'enfants méchants, juste des enfants souffrants. Des fois ils parlent avec mots, ils parlent souvent avec des maux."
   
Réponse avec citation
L'utilisateur ci-dessous a remercié Charlie Angel pour ce message:
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Message pour Ying Yang ! Micali De tout et de rien 1 25/04/2015 18:29
Joyeux anniversaire YING YANG YING YANG De tout et de rien 59 03/05/2013 04:37
Pour Micali de YING YANG YING YANG De tout et de rien 6 18/04/2013 03:30
Chere Ying-Yang mélanie33 De tout et de rien 2 10/04/2013 12:37
Le mystère de ying yang charlotte1978 De tout et de rien 7 05/04/2013 16:55

Édité par : vBulletin® version 3.6.12
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #13 par l'association vBulletin francophone
vBulletin Skin developed by: vBStyles.com


Quelques conseils...

N'oubliez pas de toujours vous assurer de la qualité du service de garde retenu et n'hésitez pas à lui demander des références car nous ne pouvons vérifier les dires de chaque garderie.
Le saviez-vous?
MaGarderie.com a aidé plus de 83475 services de garde à combler leurs places disponibles depuis son lancement en septembre 2005 !
Votre partenaire
de recherche de places en garderie