32k
Garderies à Montréal ou au QuébecDaycare and childcare providers in Canada

Contrôle du forum
S'inscrire FAQ Recherche Messages du jour Marquer les forums comme lus
Précédent   Ma Garderie - Forum > Hors-sujet > De tout et de rien
De tout et de rien Pour discuter de tout autre sujet.

Annonces importantes
Bienvenue sur le forum de Ma Garderie, une communauté de plus de 30 000 membres, composée principalement de parents et de responsables de services de garde.

Vous parcourez actuellement notre forum en tant qu'invité, ce qui vous permettra de lire les discussions entre parents et responsables de garderies. Pour obtenir un accès complet au forum, vous devrez vous inscrire. L'inscription au forum est simple et gratuite et permet:
  • De participer aux 45,000 discussions répertoriées sur le forum.
  • De créer de nouvelles discussions pour poser vos propres questions.
  • D'effectuer facilement des recherches parmi les 480,000 messages archivés.
  • De contacter chacun des utilisateurs du forum, directement, par messagerie privée.
  • De discuter en direct avec les utilisateurs du forum, dans notre salle de chat
  • De participer à nos concours...
Alors, n'hésitez pas à vous joindre à nous dès maintenant !

PS: Notez que l'inscription au forum est indépendante des comptes des responsables de services de garde. Ainsi, si vous souhaitez seulement annoncer vos places disponibles, nous vous invitons à vous inscrire ici, et non sur le forum.
Réponse
Outils de la discussion Modes d'affichage
L'intimidation
non lus
  (#1)
Marie-fleur
Déluré(e)
 
Avatar de Marie-fleur
 
Statut: Déconnecté
Messages: 687
Remercié: 790 fois, 469 msg
Inscription: mars 2014
Par défaut L'intimidation - 11/12/2019, 21:45

J'ai le goût de philosopher un peu aujourd'hui sur mon sujet favoris. L'intimidation. Un mot encore très présent dans beaucoup de sphères de la vie. Compte tenu des risques énormes sur la santé mentale des victimes, des intimidateurs et des victimes devenus intimidateurs, je crois que c'est important d'en parler souvent. De trouver les moyens de communiquer avec notre enfant (ou plutôt le faire communiquer) pour le protéger s'il est victime et de protéger les autres enfants s'il n'agit pas bien. Un enfant qui présente des changements d'attitude, devient subitement anxieux alors qu'il ne l'était pas, qui ne raconte subitement plus rien, etc, vit quelque chose. L'intimidation ne concerne pas les chicanes entre amis. Mais il faut rester aux aguets. Car si l'enfant n'a pas fait les bons choix d'amis, peut-être se retrouve-t-ils avec des amis qui ne le respecte pas. Un ou des. S'il y en a un dans la gang qui décide qu'il est soit jaloux ou soit qu'il ne l'aime pas mais l'apprécie juste parce qu'ils ont les mêmes amis, ou autre raison... bien c'est pas trop difficile. Un petit mensonge par-ci et par-là pour l'éclipser tranquillement. Ainsi naît l'intimidation inconsciemment.

Et attention, on se dit souvent qu'on serait capable de reconnaître une situation d'intimidation dans les écoles et de déterminer qui est la victime, qui est l'intimidateur. Ce n'est pas aussi simple malheureusement. Il y a quelques cas visibles, mais il faut beaucoup se méfier des évidences dans ce domaine. Un enfant non-violent peut être exaspéré d'être intimidé psychologiquement ou se faire bloquer le passage et décider de faire un acte violent ou juste "tasser comme il peut la personne"....mais l'adulte ne verra souvent que l'acte numéro 2.

J'ai trouvé des liens intéressants sur le sujet.

https://www.lapresse.ca/vivre/societ...timidation.php

https://fr.realityandmyths.com/intimidation/

Dernière modification par Marie-fleur 11/12/2019 à 22:18.
   
Réponse avec citation
Les 2 utilisateurs ci-dessous ont remercié Marie-fleur pour ce message:
non lus
  (#2)
Marie-fleur
Déluré(e)
 
Avatar de Marie-fleur
 
Statut: Déconnecté
Messages: 687
Remercié: 790 fois, 469 msg
Inscription: mars 2014
Par défaut 11/12/2019, 22:11

Je voudrais aussi ajouter qu'il faut faire attention aux conclusions hâtives en compagnie de notre enfant. Toujours garder à l'esprit que même si notre but premier est de protéger notre enfant, notre but est aussi de trouver la vérité qui servira aussi à le protéger finalement en même temps que les autres. Souvent, lorsque l'on découvre que quelqu'un pourrait mal agir envers notre petit, l'émotivité peut être mauvaise conseillère. Il ne faut pas oublier que le ou la fautif est aussi un enfant et que peut-être qu'on ne connaît pas toute l'histoire. De toute façon, il serait étonnant qu'un enfant qui se confie souhaite qu'on dénigre devant lui le fautif. Ce qu'il a besoin, c'est trouver une solution à son problème en parlant avec quelqu'un qu'il aime.
   
Réponse avec citation
Les 2 utilisateurs ci-dessous ont remercié Marie-fleur pour ce message:
non lus
  (#3)
Marie-fleur
Déluré(e)
 
Avatar de Marie-fleur
 
Statut: Déconnecté
Messages: 687
Remercié: 790 fois, 469 msg
Inscription: mars 2014
Par défaut 11/12/2019, 22:38

J'avais aussi oublié ce lien très intéressant.

http://www.textuelplus.com/textes/te...092014_p07.pdf
   
Réponse avec citation
Les 2 utilisateurs ci-dessous ont remercié Marie-fleur pour ce message:
non lus
  (#4)
Azana
Accro
 
Avatar de Azana
 
Statut: Déconnecté
Messages: 7 014
Remercié: 8 815 fois, 4 479 msg
Inscription: août 2011
Par défaut 12/12/2019, 13:34

«*Un enfant non-violent peut être exaspéré d'être intimidé psychologiquement ou se faire bloquer le passage et décider de faire un acte violent ou juste "tasser comme il peut la personne".*»

Je suis vraiment d’accord avec cette phrase et je trouve que bien souvent, ce sont les enfants réservés qui en font les frais.

J’ai une question pour toi. As-tu déjà subi ou fait subir de l’intimidation quand tu étais petite?

De mon côté, je me souviens avoir eu très peur d’un groupe de filles anglaises quand j’avais 10 ans. Elles avaient environ 13-14 ans, elles étaient au secondaire. Et ça s’est passé l’été entre la 5e et la 6e année. Pourtant, sans entrer dans les détails, j’ai grandi dans un milieu assez dur, je pensais pouvoir me défendre. Mais je me souviens avoir figé. J’étais terrorisée quand elles m’ont entourée en voulant voler ma bicyclette. Et depuis ce jour, je te jure que plus jamais je vais me retrouver dans ce genre de situation.

Je raconte cette anecdote parce que j’ai appris à ma fille à crier et à être prête à se débattre et à s’enfuir si elle se retrouve coincée.

Je sais que l’intimidation peut prendre plusieurs formes. Isoler quelqu’un, l’ignorer, le dépasser dans un rang, donner un coup sur sa case... mais ça aussi il faut apprendre à nos enfants comment composer avec...

L’intimidation est un fléau qui s’attaque même aux relations entre entre adulte. On doit apprendre très jeune à s’affirmer. Même si on est du type timide et réservé.
   
Réponse avec citation
Les 2 utilisateurs ci-dessous ont remercié Azana pour ce message:
non lus
  (#5)
Marie-fleur
Déluré(e)
 
Avatar de Marie-fleur
 
Statut: Déconnecté
Messages: 687
Remercié: 790 fois, 469 msg
Inscription: mars 2014
Par défaut 12/12/2019, 21:20

Oui j'ai vécu l'intimidation durant toute mon enfance. Presque une école entière sur le dos. J'ai vécu l'intimidation physique juste une année. J'ai vécu l'intimidation psychologique, des menaces, du rejet, moqueries, etc tout mon primaire. Mon secondaire, je l'ai passé très renfermée pour ne plus jamais vivre ça. J'ai vécu un peu d'intimidation aussi à la vie adulte mais ça a pas mal cessé quand j'ai travaillé sur moi et que j'ai appris à me faire respecté et à avoir confiance en moi un minimum.

Je dois aussi reconnaître que je me souviens d'avoir intimidé une fois ou 2 et je le regrette vraiment. En fait, j'ai vraiment du mal à comprendre pourquoi j'ai fait ça. (parler méchamment à une fille dans une activité parascolaire ou nous étions que 2. Peut-être que je me défoulais de se que je vivais sur elle ou je me dépêchais de l'écoeurer avant qu'elle m'écoeure. Il faudrait que je le demande à la petite fille que j'étais à l'époque. Ça me dépasse un peu.

Moi aussi j'essaie d'outiller au max ma fille pour qu'elle ne vive jamais ce que j'ai vécu. Personne, aussi imparfait soit-il ne devrait vivre de telles horreurs dans la petite enfance. J'aimerais tellement que tout les parents comprennent ça et que les jeunes apprennent à s'amuser sans se trouver des souffres-douleurs.
   
Réponse avec citation
Les 2 utilisateurs ci-dessous ont remercié Marie-fleur pour ce message:
non lus
  (#6)
Azana
Accro
 
Avatar de Azana
 
Statut: Déconnecté
Messages: 7 014
Remercié: 8 815 fois, 4 479 msg
Inscription: août 2011
Par défaut 13/12/2019, 09:24

Moi aussi j’ai déjà fait vivre ça à une petite fille dans l’autobus. C’est horrible et je le regrette encore aujourd’hui. Moi non plus je ne sais pas exactement pourquoi j’ai agit de la sorte. Je me souviens de mes sentiments après. Je me suis sentie prise de remords et j’en ai fait de l’insomnie. Le lendemain, j’ai voulu m’excuser mais elle a refusé mes excuses et m’a dit qu’elle ne voulait plus jamais me parler.
   
Réponse avec citation
Les 2 utilisateurs ci-dessous ont remercié Azana pour ce message:
non lus
  (#7)
YING YANG
Accro
 
Avatar de YING YANG
 
Statut: Déconnecté
Messages: 5 259
Remercié: 5 292 fois, 2 648 msg
Inscription: septembre 2012
Par défaut 14/12/2019, 05:41

Bonjour,
L'intimidation sous toutes ses formes existe depuis que le monde est monde , comme le dit l'expression.
L'intimidation fait partie de la sphère '' violence ''
L'être humain est construit avec une proportion de violence qui l'habite.
Décider de ne pas utiliser cet aspect est tout un travail en soi.

Si vous observez on retrouve l'intimidation partout .
Que ce soit dans certaines annonces publicitaires , lorsque l'on va acheter un item dans certain magasin , on se sent parfois intimidé par la personne qui nous sert et insiste avec ses techniques de ventes apprise par la/les formations de vente de la compagnie.

Dans la manière qu'on élève nos enfants parfois nous même sans s'en rendre compte sur le moment on use d'intimidation.
Dans la sphère amoureuse aussi on y retrouve de l'intimidation.

D'être populaire dans un milieu scolaire apporte une forme de sécurité globale , on devient des intouchables et par le fait même d'autres personnes s'agrafe autour de la personne populaire .

Dans la phrase '' en tout cas , moi je ne ferais pas comme ça '' en tout cas , moi je ne m'habillerai pas comme ça '' ext..... dès que l'on entre dans cette zone ou l'on exprime une forme de '' je détient une partie de la vérité '' on fait parti des intimidateur s/trices '' on juge , on condamne.

J'ai subi , j'ai fait subir ce qui est la logique même de la zone violence , de l'intimidation
Il y a aussi l'aspect de victimisation pour attirer l'attention de ses pairs .
Il y a un prix à payer lorsque l'on ne veux pas être complice d'un/des intimidateurs /trices.
J'ai perdu plus d'un emplois pour avoir dénoncer et refuser de la vivre . d'être témoin ou autre.
Je me suis fait tassée dans les coins quand j'ai pris parole .
Exemple: la personne une femme souffrante physiologiquement de plusieurs maux et médicamentée.
cette personne est en charge dans son poste.
cette personne parle aux autres d'une manière inacceptable .
Personne ose parler et lui trouve plein d'excuses.
Comme je ne peut sauver le monde
La journée ou elle c'est tournée vers moi et bien non et non.
Cette personne était indispensable pour l'entreprise familial
devinez qui a perdu son emploi
Bibi
J'imagine que tout ce beau monde navigue encore dans cette violence en silence .
¨Ca prend du courage et on est souvent tout seul.

L'intimidation est partout
Rappelez -vous un jour vous avez nommez '' cette personne m'intimide ''pas parce qu'elle use de violence , juste parce que sa personne et ce qui l'habite vous intimide.

Je trouve cela merveilleux qu'enfin les milieu scolaire font parfois des gestes pour accompagner tout ce beau monde dans la sphère '' intimidation ''
Bien entendu ce ne sont pas tout les milieux scolaire.
On lâche pas on est sur la bonne voie et peut-être qu'enfin un monde de paix globale va s'installer

Bonne journée



Je demande que tout les enfants petits et grands sur terre vivent dans un monde où règne la paix globale , où l'amour inconditionnelle dans toute sa splendeur éclate de beauté.
Je demande que tout les enfants sur terre mangent à leur faim avec des aliments sains pour le corps et l'esprit.Auteure inconnue
   
Réponse avec citation
L'utilisateur ci-dessous a remercié YING YANG pour ce message:
non lus
  (#8)
Marie-fleur
Déluré(e)
 
Avatar de Marie-fleur
 
Statut: Déconnecté
Messages: 687
Remercié: 790 fois, 469 msg
Inscription: mars 2014
Par défaut 14/12/2019, 11:22

"L'intimidation est partout
Rappelez -vous un jour vous avez nommez '' cette personne m'intimide ''pas parce qu'elle use de violence , juste parce que sa personne et ce qui l'habite vous intimide."

C'est vraiment dommage qu'il y en partout. Ce que je trouve terrible c'est qu'on finisse par s'habituer à cette réalité de société. Si on l'enrayait totalement, tout le monde se sentirait égaux, libre et heureux. Si on ne peut l'effacer totalement, j'espère que tout ceux qui prennent conscience de ce maux de société peuvent faire quelques petits miracles dans leur quotidien et ainsi empêcher une vie brisée ou faire des heureux.

L'autre phrase, je suis à moitié d'accord avec toi. C'est vrais que parfois on est intimidé par ce que l'autre nous fait ressentir sans qu'il use de violence. Parfois, il arrive qu'on soit aussi intimidé vraiment par des actes de violences et des mots violents. C'est souvent d'ailleurs cela qui peut faire qu'ensuite une personne se sentent intimidé même par quelqu'un qui n'est pas violent. Ça fragilise une personne pour plusieurs années.

selon des livres que j'ai lu, c'est quand même important de reconnaître un peu son statue de personne blessée pour guérir. Pas pour attirer l'attention ou la pitié nécessairement. Mais pour se comprendre soi-même et sortir le mauvais. Partager son mal avec des gens fait partie du processus de guérison. (Souvent les gens qui ont des blessures ne le reconnaisse jamais en se disant que ce qu'ils ont vécu c'est rien comparé à tel x ou tel y. Mais les blessures, ça se compare pas. Et avoir de la peine, c'est un droit qu'il faut se permettre pour passer à autre chose) Seulement, cette reconnaissance comme personne blessée ne doit pas devenir un précipice ou on arrive plus à en sortir. C'est là que ça peut aussi devenir dérangeant pour les autres je crois.

Dernière modification par Marie-fleur 14/12/2019 à 20:47.
   
Réponse avec citation
L'utilisateur ci-dessous a remercié Marie-fleur pour ce message:
non lus
  (#9)
Marie-fleur
Déluré(e)
 
Avatar de Marie-fleur
 
Statut: Déconnecté
Messages: 687
Remercié: 790 fois, 469 msg
Inscription: mars 2014
Par défaut 14/12/2019, 21:16

"J'imagine que tout ce beau monde navigue encore dans cette violence en silence .
¨Ca prend du courage et on est souvent tout seul."

Voilà ce qui résume bien la réalité de l'intimidation. Ceux qui en vivent sont souvent seul car soit les autres ne se rendent pas compte que la personne en vit, soit les autres n'osent pas défendre la personne qui en vit. Sinon, il n'y aurait pas d'intimidation.
   
Réponse avec citation
L'utilisateur ci-dessous a remercié Marie-fleur pour ce message:
non lus
  (#10)
YING YANG
Accro
 
Avatar de YING YANG
 
Statut: Déconnecté
Messages: 5 259
Remercié: 5 292 fois, 2 648 msg
Inscription: septembre 2012
Par défaut 15/12/2019, 05:08

Bonjour Marie-fleur,
Malgré que l'on ait de fortes similitudes entre humains sur bien des aspects ,
nous avons aussi de grandes différences sur plusieurs caractères de notre tempérament et personnalité.
Quand je croise une personne qui m'est étrangère et que je me sent intimidé de par sa globalité ,avant de la rendre responsable , j'ai cette chance de pouvoir observer mon propre comportement face au contexte.

Donc avant de la rendre responsable de mon état d'être , exemple si je suis une personne dont la timidité prend beaucoup de place dans ma personnalité et mon tempérament
mais que cette personne est extravertie , je ne peut la rendre responsable de me sentir intimidée.

Quand on est adulte c'est plus facile de rendre les autres responsables de nos multiples maux de mal être que de se positionner soi envers soi.
en ce qui concerne les enfants c'est autre chose leur vulnérabilité est autre

Dans notre mal être , soit par une grande fatigue associée à des heures de travail excessifs on peut entrer facilement dans une colère , d'être fâché, ou autre envers l'autre qui nous dérange et on réagit donc on intimide l'autre à notre façon , ce n'est qu'un exemple

Ou , la personne qui est contrarié parce qu'elle ressent qu'elle vit de l'injustice qu'elle quelle soit , elle va ce que l'on nomme '' bouder '' pendant des heures ( système d'autoprotection ) c'est une forme d'intimidation face à l'autre ext ext
On fait de l'intimidation au quotidien ( ou presque souvent sans s'en rendre compte )
Et les petits en devenir nous imitent.
Merci pour ce partage
Bonne journée





Je demande que tout les enfants petits et grands sur terre vivent dans un monde où règne la paix globale , où l'amour inconditionnelle dans toute sa splendeur éclate de beauté.
Je demande que tout les enfants sur terre mangent à leur faim avec des aliments sains pour le corps et l'esprit.Auteure inconnue
   
Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Intimidation... Elfe Gestion d'une garderie 9 20/05/2016 20:58
Intimidation? nanani Parents au quotidien 1 21/12/2013 01:59
Intimidation... Mamzelle Zen Garderie au quotidien 2 12/09/2012 13:03
Intimidation lapapesse Expériences avec les parents 8 29/05/2011 01:44
L'intimidation! curieuse Parents au quotidien 8 13/09/2010 16:37

Édité par : vBulletin® version 3.6.12
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #13 par l'association vBulletin francophone
vBulletin Skin developed by: vBStyles.com


Quelques conseils...

Si vous avez visité ou utilisé un service de garde apparaissant sur Ma Garderie, n'hésitez pas à laisser vos commentaires. Ceci aidera sans aucun doute d'autres parents!
Le saviez-vous?
Ma Garderie affiche plus de 3 100 000 pages uniques chaque mois; soit 37.2 millions de pages par année !
Votre partenaire
de recherche de places en garderie